Les histoires de guerre des Autochtones « doivent être racontées » affirme un historien québécois

– Rivière-du-Loup, Québec — Un historien amateur du Québec s’est fixé un objectif ambitieux, celui de documenter tous les militaires autochtones de l’Amérique du Nord qui ont servi depuis la découverte du continent par les Européens en 1492.

Les troupes lettonnes nous remercient à l’occasion de la Course de l’Armée

– Ottawa (Ontario) — Au moment de la Course de l’Armée du Canada (CAC) 2017, 455 soldats canadiens étaient déployés au camp Ādaži, en Lettonie, au sein du groupement tactique de présence avancée renforcée (GT PAR) de l’OTAN.

Un soldat de la Réserve de l’Armée âgé de 53 ans maîtrise le véhicule blindé avant la bicyclette

– Oromocto (Nouveau-Brunswick) – À 53 ans, je fais un travail qui aurait peut-être semblé étrange lorsque j’ai immigré au Canada en 2002 depuis Cienfuegos, à Cuba. Je participe à un cours de reconnaissance blindée avec des stagiaires qui ont la moitié de mon âge, et j’aime bien le cours.

Un été de succès – Le programme d’emploi d’été à temps plein de la Réserve de l’Armée attire plus de candidats que prévu

– The summer of 2018 featured the inaugural run of the Canadian Army’s Full-time Summer Employment (FTSE) Program. Open to Reservists in their first four years of service, the program offered guaranteed summer employment and enjoyed great success, with 4,400 Reservists from across Canada accepting an offer; a return that exceeded projections.

Il s’est enrôlé à 40 ans : le caporal Scott Sargent fait ses preuves à la jeune génération

– Bon nombre d’entre nous placerions le service militaire au sommet de la liste des choses qui conviennent le mieux aux jeunes, mais un réserviste de l’Armée canadienne démontre que l’âge est moins pertinent que les capacités. Le caporal Scott Sargent s’est enrôlé dans les Calgary Highlanders, une unité d’infanterie de la Réserve de l’Armée canadienne, en 2015, à l’âge de 40 ans.

Le 29 septembre 2018, explorez les possibilités de carrière lors de la journée portes ouvertes et du salon de l’emploi de la Réserve de l’Armée dans l’ensemble du Canada

– Ottawa, en Ontario — Avez-vous déjà songé à vous dépasser et à devenir partie intégrante de la mission de l’Armée en servant comme réserviste à temps partiel? Le samedi 29 septembre 2018 est un moment parfait pour en apprendre davantage : la plupart des unités, sous-unités et détachements de la Réserve de l’Armée de l’ensemble du Canada ouvriront leurs portes au public.

L’adjudant-chef Tracy-Ann Fisher : membre du GPM Spécialiste des systèmes de communication et de l’information

Un père et un fils se joignent à la même unité médicale de la Réserve de l’Armée à 29 ans d’intervalle

« Moi mes souliers … » – les Forces armées canadiennes élargissent les options grâce à un programme d’achat de bottes de combat individuelles

Le véhicule blindé tactique de patrouille permet d’accroître la « pertinence opérationnelle » de la Réserve de l’Armée : Commandant de l’École du Corps blindé

L’enrichissante carrière d’une réserviste autochtone : l’adjudant-chef Albert Boucher

Pénurie de techniciens en approvisionnement : une profession de choix, selon le caporal Kory Fraser

L’Armée canadienne apporte son soutien à la mission terrestre et aérienne au Mali

Des réservistes de l’Armée canadienne se rendent au Dakota du Sud pour un entraînement interarmées

Des équipes militaires et civiles s’affrontent pour créer des plats gastronomiques dans le cadre de l’exercice SAFFRON 2018

Pour en savoir plus