Un ancien sapeur de combat met à profit ses compétences acquises au sein de l’Armée lors de la réhabilitation de l’édifice du Centre du Parlement

– Un ancien membre de l’Armée canadienne (AC) affirme que son expérience militaire était la préparation idéale à son emploi actuel en tant que gestionnaire de projet de la réhabilitation de l’édifice du Centre du Parlement.

Rencontre avec les Canadiens à l’Exposition nationale canadienne

– Pour la plupart des habitants de Toronto, l’ouverture de l’Exposition nationale canadienne (ENC) est le signe que la fin de l’été approche à grands pas. Toutefois, pour les FAC, l’ENC marque le début de la plus importante activité lui permettant de rencontrer les Canadiens. Lors de l’ENC, l’exposition la plus grande de son genre au Canada, le kiosque des FAC est toujours une des attractions les plus populaires.

Le processus de modernisation des uniformes, camouflage et équipement est en marche

– Quelque 600 soldats de la Base de soutien de la 4e Division du Canada (BS 4 Div C) vont bientôt se faire remarquer puisqu’ils aident les Forces armées canadiennes à tester un nouveau dessin de camouflage canadien (DCamC) afin d’aider à choisir un motif de remplacement des dessins de camouflage iconiques actuels pour régions boisées et arides.

La Colline du Parlement : le QG militaire du chantier du canal Rideau au XIXe siècle

– Bien que la Colline du Parlement évoque maintenant les immeubles du Parlement, la tour de la Paix, la cérémonie de la Relève de la garde ainsi que les feux d’artifice de la Fête du Canada, autrefois, elle portait le nom de Barrack Hill (colline du casernement) et c’était le quartier général du chantier de construction du canal Rideau.

Déployés en Lettonie avec un équipement de hockey dans le cadre d’activités d’échange culturel

– Ça bourdonnait d’activités en ce lundi matin humide du 9 juillet 2019, aux casernes Kapyong, tandis que 130 soldats commençaient leur déploiement de six mois dans le cadre de l’opération REASSURANCE, avec de l’équipement de hockey et des cannes à pêche ainsi que leur équipement de soldat habituel.

« Les gens sont ce qui importe le plus », affirme le nouveau commandant de l’Armée

– Le lieutenant-général Wayne Eyre venait tout juste de devenir commandant du Commandement du personnel militaire (et il revenait d’une mission en Corée du Sud) à l’été 2019 lorsqu’il a reçu l’appel faisant de lui le commandant de l’Armée canadienne. Comme il le dit dans l’entrevue qui suit, ce genre de changement soudain est un aspect régulier de la vie militaire.

Deuil et gratitude lors de la cérémonie de reconsécration du cénotaphe de Kandahar

« Ensemble, nous resterons forts », déclare le nouveau commandant de l’Armée canadienne

Des soldats autochtones du Canada ont inventé un code en temps de guerre indéchiffrable avec des langues autochtones

Moment chargé d’émotions à Juno Beach pour un ancien combattant de 95 ans et des cyclistes visitant les champs de bataille

Pour en savoir plus