Que constitue votre chèque de paye?

Étiquettes : |

Deux fois par mois, les militaires de la Force régulière sont rémunérés pour le travail qu’ils effectuent au service du Canada. Mais comment calcule-t-on ce montant bimensuel?

D’abord, le salaire militaire comprend une solde de base déterminée en fonction du corps d’armée (officier ou militaire du rang), du grade (caporal, capitaine, etc.) et de la durée du service à ce grade. Ce traitement de base s’apparente à celui que gagnent les fonctionnaires de groupes et niveaux comparables (type de poste ou nature des tâches, et « grade » civil). En plus de la solde de base, le gouvernement du Canada reconnaît que le service dans les Forces armées canadiennes exige de la part des militaires et de leur famille certains sacrifices qui ne sont pas requis pour la majorité des fonctionnaires. Cette prise de risque est compensée par ce qu’on appelle le « facteur militaire ».

Le facteur militaire est un taux en pourcentage qui s’ajoute à la solde de base des militaires des Forces armées canadiennes. On le calcule à partir de cinq facteurs supplémentaires, soit : les restrictions et responsabilités personnelles (par exemple, les libertés individuelles auxquelles renoncent les militaires en vertu du Code de discipline militaire); les séparations imposées (temps passé loin de la famille pour participer à des opérations, déploiements et exercices); et les turbulences associées aux affectations (l’incertitude et le stress sur les plans financier et personnel qui découlent des changements de zones géographiques).

Les deux autres facteurs à considérer sont les affectations intérimaires et le temps supplémentaire. Ces données entrent en jeu parce que les militaires des Forces armées canadiennes ne reçoivent pas plus d’argent pour les heures supplémentaires, même s’ils sont souvent appelés à travailler un plus grand nombre d’heures dans le cadre de leurs fonctions ou lors d’opérations, de déploiements et d’exercices, ou parce qu’ils exercent de manière intérimaire, pendant de brèves périodes, les fonctions de leur superviseur malade ou en congé. Dans ce dernier cas, le militaire exerce temporairement les fonctions de son supérieur, mais ne monte pas en grade.

Quand un militaire exerce l’ensemble des fonctions d’un poste à un grade supérieur à son grade effectif, il reçoit le taux de solde qui correspond à ce grade supérieur. Cela s’applique aux militaires qui détiennent un grade intérimaire pendant la durée de l’affectation (lorsqu’un militaire doit temporairement occuper un poste qui serait normalement confié à un militaire de grade supérieur) ou grade intérimaire (qualification insuffisante) (lorsqu’un militaire est promu à condition d’obtenir une qualification pour être promu au grade supérieur).

En date du 1er avril 2019, les réservistes ont pu observer plusieurs changements importants dans la manière dont leur salaire est calculé. Comme énoncé dans la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, les Forces armées canadiennes ont présenté au Conseil du Trésor du Canada un rapport détaillé visant à modifier la méthode de calcul de la Force de réserve pour l’aligner à celle de la Force régulière. Par conséquent, les militaires de la Force régulière et les réservistes reçoivent désormais la même solde de base, à partir de laquelle sera calculée leur rémunération globale. À ce montant de base s’ajoutent les éléments du facteur militaire applicables aux différentes catégories de service. Par exemple, les militaires et les réservistes renoncent à certaines libertés individuelles pendant qu’ils sont assujettis au Code de service militaire, et reçoivent donc un montant en vertu du facteur militaire des restrictions et responsabilités personnelles. Dans le même ordre d’idées, les réservistes ne sont pas affectés par les turbulences liées aux affectations; ils ne reçoivent dont pas d’argent en vertu de ce facteur. Cette modification salariale dans la Force de réserve concrétise la mise en œuvre de la 79e initiative énoncée dans la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement : harmoniser la solde et les avantages sociaux de la Force de réserve primaire à ceux de la Force régulière, dont les exigences de service sont similaires.

Galerie d'images

Date de modification :