Un marin parle du déploiement pendant la période des Fêtes

Petty Officer First Class Jeff Carter getting ready to dive off the coast of Boracay, an island in Malay, Aklan, Phillipines. *** Le maître de 1re classe Jeff Carter s'apprête à plonger au large de Boracay, une île de Malay, dans la province d’Aklan, aux Phillipines.

Étiquettes : |

La plupart des gens ont du mal à passer les Fêtes loin de leurs amis et de leur famille. Même si le communicateur naval, le maître de 1re classe Jeff Carter, ne fait pas exception à la règle, il a fait remarquer qu’être « en mer, loin de chez eux, fait ressortir l’esprit de camaraderie chez les membres d’équipage du navire, et leur permet de prendre une pause bien méritée des activités opérationnelles courantes ».

« Le repas de Noël des caporaux et des soldats est l’une des plus belles traditions de la Marine. Les premiers maîtres et les maîtres, ainsi que les officiers, décorent la salle à manger des caporaux et des soldats et leur servent le repas pour les remercier pour le travail accompli au cours de l’année », a expliqué le M 1 Carter.

« La tradition veut aussi que le plus jeune marin échange son grade et son poste avec le commandant. »

Toujours selon la tradition, le nouveau « commandant » préside la fête et le nouveau « matelot de 3e classe » lui sert son repas avant les autres.

Même si les membres de l’équipage pensent à leurs familles, ils se concentrent l’un sur l’autre à bord du navire.

« Pour bon nombre d’entre eux, c’est la première fois qu’ils passent les Fêtes loin de leur conjoint ou de leurs enfants. Pour d’autres, c’est une nouvelle routine à laquelle ils doivent s’adapter. Mais les membres de l’équipage comptent parmi les meilleures personnes qu’il leur sera donné de rencontrer au cours de leur vie et il se peut qu’ils ne revoient plus un grand nombre d’entre eux pendant leur carrière », a ajouté Carter.

« Aider les gens à se concentrer sur cet aspect et sur le fait que la mission qu’ils accomplissent contribue à la paix dans le monde est une grande motivation et une source de joie pour les personnes déployées pendant les Fêtes. »

Cette période de l’année offre également des occasions de se laisser émouvoir et surprendre. Le peuple canadien choisit souvent cette période de l’année pour exprimer sa gratitude envers nos militaires pour tout le travail qu’ils font afin d’assurer sa sécurité au pays et à l’étranger.

« Aussi banal que cela puisse paraître, le cadeau le plus significatif que j’aie jamais reçu est une lettre. Pendant mon affectation à l’unité de la Réserve navale à Regina, le NCSM Queen, j’ai été envoyé en mission à Dubaï, aux Émirats arabes unis, comme membre du site logistique de l’avant, (et) j’ai alors reçu de Lynda Haverstock, lieutenante‑gouverneure de Saskatchewan, une carte et une lettre qu’elle avait rédigées elle-même », a-t-il confié.

« Elle a pris le temps, malgré son horaire chargé, de m’envoyer une note pour me souhaiter un joyeux temps des Fêtes et pour me remercier des sacrifices que je faisais au nom de la province et du pays en servant au sein des Forces. J’ai découvert, après avoir mené ma petite enquête, qu’elle avait fait la même chose pour tous les membres de la Force régulière et de la Force de réserve des FAC, originaires de la province, qui étaient déployés à ce moment-là. J’ai toujours cette lettre sur mon bureau à la maison. »

Le NCSM Ottawa est retourné à la Base des Forces canadiennes Esquimalt, en Colombie‑Britannique, le 18 décembre, après un déploiement de quatre mois et demi dans la région de l’Asie-Pacifique, ce qui signifie que le M 1Carter sera chez lui cette année et qu’il passera les Fêtes avec sa famille. Il va toutefois penser à ceux avec qui il a passé beaucoup de temps au cours des derniers mois.

« J’arriverai une semaine avant Noël, donc je serai à la maison avec ma famille et mes amis. Mais tous ceux avec qui j’ai passé tant de temps l’année dernière vont me manquer. »

Date de modification :