Soixante secondes avec le capitaine Bradley Ticky, Directeur supérieur, Secteur de la défense aérienne du Canada, 22e Escadre North Bay

Étiquettes : | | | |

Transcription

(Q) Le père Noël existe-t-il?

(A) Eh bien, à en juger par l’avalanche de renseignements et les plus de 60 années d’expérience que le NORAD a acquises en matière de suivi des déplacements du père Noël, ce dernier est bien en vie dans le cœur des gens.

Bonjour, je suis le capitaine Ticky, directeur principal du Secteur de la défense aérienne du Canada, ici, à la 22e Escadre North Bay, et je relèverai le défi « Soixante secondes avec… ».

(Q) Comment le NORAD parvient-il à suivre le parcours du père Noël?

(A) Eh bien, pour suivre le parcours du père Noël, le NORAD s’y prend de la même façon que nous lorsque nous assurons la défense du pays par moyen de surveillance radar. Nous utilisons tout d’abord un Système d’alerte du Nord pouvant détecter le père Noël, puis nous passons aux satellites. Ces satellites à infrarouge peuvent déceler la présence de chaleur. Par conséquent, ils détectent le gros nez rouge de Rudolph, un indicateur important. Ensuite, les chasseurs à réaction entrent en jeu. Le père Noël aime l’interaction entre pilotes; c’est pourquoi nos pilotes de CF‑18 viennent à sa rencontre et l’accompagnent d’un bout à l’autre du Canada. Enfin, nous avons aussi les caméras du père Noël, installées aux quatre coins de la planète. Nous ne les utilisons que le 24 décembre.

(Q) Comment le NORAD a-t-il eu l’idée de suivre le parcours du père Noël?

(A) Eh bien, en 1955, un jeune garçon a téléphoné par accident au Commandement de la défense aérienne continentale après avoir composé le numéro erroné qui se trouvait dans la publicité d’un grand magasin. Quand il s’est rendu compte de ce qui se passait, le commandant, le colonel Shoup, a promis au garçon qu’il allait suivre la piste du père Noël le 24 décembre, et c’est ce que nous faisons depuis lors.

(Q) Que pensez-vous du fait que vous deviez travailler pendant la soirée du 24 décembre?

(A) Eh bien, si je dois travailler le 24 décembre, il n’y a rien que j’aimerais mieux faire que de perpétuer la tradition de l’initiative « Sur la piste du père Noël » du NORAD pendant, je l’espère, 60 autres années.

(Q) Comment les gens peuvent-ils suivre la trace du père Noël?

(A) Eh bien, vous pouvez suivre les déplacements du père Noël en consultant le site www.noradsanta.org, en composant le numéro 1-877-HI-NORAD ou en visitant nos sites des médias sociaux, entre autres, Facebook et Twitter, ou l’application NORAD Tracks Santa Claus [Sur la piste du père Noël].

C’est tout. Joyeuses Fêtes.

Date de modification :