Soixante secondes avec le Major Erik Weigelin, commandant du détachement aérien d’hélicoptères, NCSM Ville de Québec

Étiquettes : | |

Transcription

Major Erik Weigelin, commandant du détachement aérien d’hélicoptères, NCSM Ville de Québec

Bonjour. Je suis le major Erik Weigelin, commandant du détachement aérien d’hélicoptères à bord du NCSM Ville de Québec. Nous participons actuellement à l’exercice TRIDENT JUNCTURE, à Trondheim, en Norvège, dans le cadre de l’opération REASSURANCE. En ce moment, nous nous trouvons à bord d’un hélicoptère CH‑148 Cyclone, et je suis ici pour relever le défi des 60 secondes. J’ai un casque rempli de questions. Première question.

  1. Votre émoji préféré

En existe-t-il un pour…je n’utilise pas les émojis. Celui-ci ?

  1. Un objet dont vous ne pouvez vous passer.

Je n’aime pas l’admettre, mais malheureusement, je ne peux me passer de mon iPad, parce que j’ai l’impression que toute ma vie s’y trouve, qu’il s’agisse de mes contacts, de mes courriels personnels, ou des vidéos que je peux visionner lorsque je suis loin de chez moi.

  1. Comment maintenez-vous votre santé mentale?

À bord d’un navire, il est nécessaire de prendre du temps pour soi. Il faut prendre des pauses, quitter son poste de travail, et s’entraîner, faire de l’exercice. Simplement décrocher pendant un instant. J’en profite habituellement pour regarder quelque chose sur mon iPad.

  1. Si vous gagniez à la loterie, quelle serait la première chose que vous feriez?

J’achèterais un plus gros iPad.

  1. Quel est l’aspect le plus intéressant de l’opération REASSURANCE?

C’est assurément les interactions que nous avons eues avec les autres pays, autant les pays alliés que les autres pays qui ne participent pas à l’exercice. Mais le fait d’être ici, de constituer une présence rassurante pour les pays qui sont confrontés à des problèmes, c’est définitivement très intéressant et satisfaisant.

Date de modification :