Une jeune barreuse met le cap sur la réussite

Heidi Maier, Canadian Forces Sailing Association (CFSA) Junior Sailor, competes during the Canadian Optimist Championship in Ottawa. Photo by Christian Bonin/TSGphoto.com *** Heidi Maier, membre junior de l’Association de voile des Forces canadiennes (AVFC), participe au Championnat canadien de voile en Optimist à Ottawa. Photo par Christian Bonin/TSGphoto.com

Étiquettes : | |

Peter Mallett 

Heidi Maier, 13 ans, dit avoir été emportée par la puissance de la voile. 

L’élève de 8e année est membre du programme junior de l’Association de voile des Forces canadiennes (AVFC) depuis huit ans, et la pratique de cette activité saine lui a aussi permis au fil des ans de remporter du succès sur la scène compétitive grâce à son habileté à harnacher les vents. 

« J’étais en maternelle quand j’ai essayé ce sport pour la première fois, et j’ai trouvé que c’était vraiment génial, raconte Heidi. Ce que j’ai aimé tout de suite, c’est qu’on doit utiliser le vent et les vagues pour faire avancer un gros objet dans l’eau sans recourir à un moteur ou dépenser sa propre énergie. » 

Elle participe à des compétitions en solitaire à bord de petits voiliers de la classe Optimist depuis maintenant trois ans, et les finales en force sont devenues sa norme lors des régates de fin de semaine. 

En effet, elle a remporté la première place lors de la Régate Frozen Assets du Royal Victoria Yacht Club en février ainsi que, plus récemment, lors de la Régate de Maple Bay le 1er septembre dernier. Elle a aussi obtenu une 10e place digne de mention lors de la Coupe Kitten à Vancouver, sur un plan d’eau beaucoup plus grand sur lequel s’affrontaient des équipages provinciaux et nationaux. En août, elle s’est classée 11e parmi les 65 participants du Championnat canadien de voile en Optimist d’Ottawa. 

« Ce n’est pas que la compétition qui est amusante; il y a aussi le fait de pouvoir rencontrer des gens provenant de partout au pays et dans le monde, de se faire de nouveaux amis et de prendre part aux soupers organisés après les régates. » 

Un début prometteur

Heidi a appris les rudiments de la voile à l’âge de 5 ans dans le cadre du programme Opti Wet Feet de l’AVFC, à la même époque  son père, le capitaine de corvette Christopher Maier, vivait lui aussi ses premières expériences de voile. Aujourd’hui commodore de l’AVFC, il indique que sa fille s’y connaît si bien en voile maintenant qu’elle lui donne même des trucs et des conseils au sujet de différentes techniques. 

« J’ai toujours vu son potentiel, car elle est une jeune fille extraordinaire, souligne le capc Maier. Les entraîneurs de nos régates ont tous perçu quelque chose de spécial en elle et l’ont encouragée à participer aux compétitions. » 

En vue des compétitions à venir cette année, la jeune fille de 13 ans a participé à quatre camps d’entraînement et s’est engagée à faire trois séances d’entraînement par semaine. Elle a aussi fait du bénévolat auprès des programmes d’apprentissage de la voile de l’AVFC pendant la saison estivale. 

Ses entraîneurs se disent très impressionnés par ses efforts. Son instructeur principal de l’AVFC, Ryan Kaye, entraîne Heidi depuis plusieurs années et confie qu’en plus d’avoir une excellente attitude à l’égard de son sport, elle possède aussi les qualités nécessaires pour y connaître du succès. 

« Elle est tenace et n’hésite pas à repousser ses limites, mais elle a aussi la volonté d’écouter les conseils de son entraîneur et de mettre le temps qu’il faut pour maîtriser les compétences essentielles dont elle a besoin, explique M. Kaye. Elle est aussi incroyable et très proactive lorsque d’autres [jeunes] barreurs moins expérimentés ont besoin d’aide. » 

Heidi a maintenant hâte de faire de la voile à bord de bateaux de classes plus grandes et plus rapides. 

Ce mois-ci, elle a commencé à pratiquer à bord de dériveurs de classe Laser, soit le bateau de prédilection pour les compétitions de voile olympiques et internationales. Elle espère aussi un jour passer de la voile en solitaire à la voile en double à bord d’un 29er, un dériveur de haute performance utilisé par les compétiteurs lors des championnats mondiaux de voile pour les jeunes. 

« Si c’est un bateau rapide, il est vraiment à mon goût. J’aime la vitesse et la puissance; plus un bateau est gros et rapide, mieux c’est pour moi. » 

Au sujet des programmes juniors de l’AVFC 

L’AVFC fournit à ses jeunes membres l’accès à des voiliers ainsi qu’à des connaissances et à de l’expertise sous la forme d’entraînement et d’instruction. Le volet jeunesse du programme de voile de l’AVFC est ouvert à tous les membres de la collectivité âgés de moins de 19 ans. Les frais d’inscription varient entre 85 $ et 250 $ pour le grand public, tandis que les enfants de militaires bénéficient d’un tarif réduit pouvant coûter aussi peu que 25 $ par année. 

Pour en savoir plus sur l’AVFCcomment participer à ses programmes ou les occasions de bénévolat, consultez le site Web suivant : https://www.cfsaesq.ca/ (en anglais seulement) 

Date de modification :