Le Festival canadien des tulipes, l’Autoroute des héros et le cimetière Beechwood s’unissent pour planter des bulbes de tulipes « Libération75 » dans le jardin d’hommage vivant

Canadian Tulip Festival, the Dutch Embassy, Highway of Heroes, Beechwood National Cemetery and Veterans Affairs Representatives Planting Liberation75 Tulip Bulbs. Photo Credit: Janna Glenn, Canadian Tulip Festival ***Festival canadien des tulipes, ambassade des Pays-Bas, Autoroute des héros, cimetière national Beechwood et représentants d'Anciens Combattants Canada qui plantent des bulbes de tulipes75. Photo : Janna Glenn, Festival canadien des tulipes

Étiquettes : | | |

Une cérémonie spéciale a eu lieu au cimetière Beechwood d’Ottawa. Celle-ci coïncidait avec le 75e anniversaire du début de la campagne de l’Escaut, laquelle a mené à la libération de la Hollande et à la victoire finale des Alliés.

Durant la cérémonie au jardin d’hommage vivant, on a planté l’emblématique tulipe Libération75. La cérémonie a été animée par Mark Cullen, gourou canadien du jardinage, président et cofondateur de la campagne Des arbres pour l’Autoroute des héros, laquelle est parrainée par la Frank Cowan Company. Grant Hooker, président du Festival canadien des tulipes, et Nicolas McCarthy, directeur du marketing, des communications et des relations communautaires du cimetière Beechwood, ont également assisté à la plantation officielle.

L’activité visait à souligner le deuxième des trois événements organisés dont le point culminant sera une cérémonie que l’on tiendra au moment où les tulipes fleuriront au printemps, en mai 2020. Ce n’est que l’une des nombreuses activités organisées pour célébrer le 75e anniversaire de la libération des Pays‑Bas. Le jardin d’hommage vivant, créé le 6 juin 2019 à l’occasion du 75e anniversaire du jour J, est le fruit d’un partenariat entre le Festival, l’Autoroute des héros et le cimetière Beechwood.

Contexte de la bataille de l’Escaut

La bataille de l’Escaut a été une série d’opérations militaires menées durant la Seconde Guerre mondiale par la Première Armée canadienne, à laquelle se sont jointes des unités canadiennes, polonaises et britanniques. Celles-ci avaient pour objet d’ouvrir la route maritime menant à Anvers, de sorte que le port de la ville puisse être utilisé aux fins du ravitaillement des Alliés dans le nord-ouest de l’Europe. Sous le commandement intérimaire du lieutenant-général Guy Simonds, de la Première Armée canadienne, les militaires se sont engagés dans la bataille qui s’est déroulée dans le nord de la Belgique et dans le sud-ouest des Pays‑Bas, du 2 octobre au 8 novembre 1944.

Festival canadien des tulipes

Le Festival canadien des tulipes est un festival commémoratif de dix jours qui a lieu chaque année en mai, à Ottawa, en Ontario. Durant celui-ci, plus de 300 000 tulipes sont exposées au parc des Commissaires, sur la rive du lac Dow. Le site du festival renferme un Pavillon du patrimoine faisant revivre les événements de la Seconde Guerre mondiale qui ont mené à la création du festival. Le 11 novembre, les Canadiens et les Canadiennes rendent hommage aux vétérans en portant un coquelicot. Lors de la Journée des anciens combattants soulignée le mardi pendant le festival, on rend hommage aux vétérans au cimetière Beechwood par moyen de la tulipe, symbole du printemps, de l’espoir et des liens d’amitié internationaux.

Campagne Des arbres pour l’Autoroute des héros

En 2014, un groupe de personnes écolos a eu l’idée de transformer l’Autoroute des héros en un hommage vivant aux Canadiennes et aux Canadiens tombés au champ d’honneur, soit 117 000 personnes depuis la Confédération. Outre le fait qu’ils honorent nos troupes, les arbres commémoratifs permettent de nettoyer l’atmosphère, de refroidir l’air ambiant et d’offrir une promenade inspirante sur un tronçon d’asphalte autrement dépourvu d’imagination. La campagne Des arbres pour l’Autoroute des héros a été mise au point pour concrétiser cette vision. Depuis lors, le soutien a grandi et les objectifs du projet ont pris de l’ampleur. Les quelque 117 000 arbres les plus en vue seront plantés en l’honneur des personnes qui ont perdu la vie. De plus, deux millions d’arbres seront plantés en vue de reconnaître l’ensemble des Canadiens qui ont servi en temps de guerre. Déjà entamées, les activités de plantation d’arbres sensibilisent les bénévoles aux sacrifices qui ont été consentis. Militaires et vétérans assistent souvent à ces activités.

Cimetière Beechwood

Le cimetière Beechwood, situé à Ottawa, en Ontario, est le cimetière national du Canada. C’est le lieu de repos éternel de plus de 85 000 Canadiens et Canadiennes de tous les horizons, y compris des politiciens notables, par exemple, le gouverneur général Ramon Hnatyshyn et le premier ministre sir Robert Borden, des vétérans des Forces canadiennes, des victimes de guerre, des membres de la Gendarmerie royale du Canada, ainsi que des hommes et des femmes qui ont marqué l’histoire canadienne. En plus d’être le cimetière national du Canada, il est également le cimetière militaire national du Canada, le cimetière commémoratif national de la Gendarmerie royale du Canada et le cimetière commémoratif national du Service canadien du renseignement de sécurité.

Personne-ressource pour les médias : Kita Szpak, Festival canadien des tulipes, kita@tulipfestival.ca, 613-725-3063

Galerie d'images

Date de modification :