Toujours là, toujours prêts pour un championnat : Le NCSM York encourage les Raptors

During the NBA Finals, PO1 Jonathan Crangle, PO2 Joan Emode, and PO2 Kerry Chan joined their American counterparts to form the Flag Party for Game 5. ***Un groupe de marins du NCSM York, aux côtés d’autres partisans des Raptors, se tiennent sur le parcours du défilé à Toronto, le lundi 17 juin, en attendant le défilé de la victoire pour les Raptors, à la suite de leur victoire historique au championnat de la NBA.

Étiquettes : |

Par l’Ens 1 Kevin Vuong, NCSM York

Les Canadiens et Canadiennes sont passés à l’histoire, sur terre comme en mer, encourageant l’équipe du Canada.

Avec leur victoire historique, les Raptors de Toronto ont montré au monde entier ce que la Marine royale canadienne (MRC) sait déjà : les gens d’abord, la mission toujours, c’est une formule gagnante.

La MRC connaît très bien la philosophie du sport. Et nous avons été témoins de l’esprit de corps dont ont fait preuve les Raptors tout au long de leur mission pour le championnat de la NBA.

Les Raptors comptent des joueurs provenant de six pays : le Cameroun, le Canada, le Congo, l’Angleterre, l’Espagne et les États‑Unis. Des joueurs aux partisans de l’équipe, les Raptors reflètent les visages du Canada et la diversité de la MRC.

Le président du club, Masai Ujiri, est le premier dirigeant né en Afrique de la NBA, ce qui évoque des souvenirs de la nomination historique du capitaine de corvette Paul Smith en 2017 au poste de commandant du NCSM Summerside.

Premier commandant noir de la MRC qui est également d’origine africaine, il a dirigé une mission unique retraçant les pas historiques des esclaves libérés qui ont émigré de la Nouvelle‑Écosse pour s’établir à Freetown, en Sierra Leone.

Ainsi, lorsque les Raptors sont passés à l’histoire de la NBA en tant que première équipe canadienne à remporter le championnat, le NCSM York, la division de la Réserve navale (DRN) de Toronto, était là pour souligner le moment.

Avec un drapeau « We The North » qui flottait fièrement à l’unité, les marins et les officiers du NCSM York se sont joints à quatre millions de Canadiens et Canadiennes dans le cadre de la journée que le maire de Toronto, John Tory, avait proclamée « We The North Day ».

Le défilé a duré cinq heures, le plus long de l’histoire de la NBA, et les partisans à proximité ont eu l’occasion de parler au personnel de leur DRN locale et de prendre des photos avec les marins de leur ville.

Lorsque les champions du monde sont arrivés à l’unité, l’équipage du NCSM York s’est mis à la bande, et l’entraîneur-chef Nick Nurse, entre autres, a retourné les remerciements et les saluts.

Ce n’était pas la seule fois que le NCSM York s’est engagé auprès des Raptors durant leur course au championnat. Pendant la finale de la NBA, le maître de 1re classe Jonathan Crangle et les maîtres de 2e classe Joan Emode et Kerry Chan se sont joints à leurs homologues américains afin de former la garde de drapeau pour la cinquième partie.

Par ailleurs, à bord du NCSM Toronto, dont la ville est l’éponyme, se trouve un Cyclone dont le nom de code est « Raptor », en l’honneur de l’équipe. La victoire des Raptors a été historique, et le NCSM York et la MRC étaient là à chaque étape.

De la gestion de la charge de Kawhi Leonard à la navigation experte de l’entraîneur sur et en dehors du terrain, les Raptors ont pris soin de leurs gens. Et comme nous le savons au sein de la MRC, quand mise sur le personnel d’abord, on accomplit sa mission, toujours.

Félicitations aux Raptors de Toronto, qui ont rempli leur mission historique visant à remporter le championnat de la NBA. Bravo Zulu à nos champions du monde.

Galerie d'images

Date de modification :