Le 401e Escadron assure la couverture aérienne lors du raid sur Dieppe

Cinq hommes se tiennent à côté d'un aéronef.
Des pilotes du 401e Escadron « Ram » de l’ARC attendent que leur avion soit ravitaillé en carburant le 19 août 1942, le jour de l’opération Jubilee. PHOTO : Archives du MDN, PL-10627

Étiquettes : | | |

Le raid sur Dieppe, en France (nommé l’opération Jubilee) le 19 août 1942, fut un moment charnière de la Seconde Guerre mondiale. La quasi-totalité de l’Europe continentale étant sous occupation allemande, les forces alliées devaient affronter un ennemi bien enraciné. Les Canadiens constituaient la grande majorité des attaquants lors d’un raid qui s’est soldé par un échec, mais qui a néanmoins fourni des enseignements précieux pour la réussite de l’invasion du jour J, deux ans plus tard.

Au début de l’opération Jubilee en août 1942, le 401e Escadron « Ram » de l’Aviation royale canadienne était un escadron de chasseurs bien établi, même si, comme dans la plupart des unités de l’ARC, il réunissait des pilotes expérimentés et des hommes ayant tout juste terminé leur entraînement.

Leur vie quotidienne portait essentiellement sur l’apprentissage des subtilités de leur métier meurtrier, à la fois en tant que personnes et que dans le cadre d’un vol, ponctuées de sweeps de chasseurs et de tâches d’escorte. Le commandant des chasseurs était dans un état d’esprit offensif et menait la lutte à la Luftwaffe à chaque occasion. Lire le reste de l’article . . .

Date de modification :