Larguer des bouées météorologiques dans l’Arctique

Le 9 juillet 2019, pendant la mission annuelle de largage de bouées dans l’Arctique, le caporal Joe Gervais et le caporal chef Marc Lapensée poussent une grosse bouée munie d’un système GPS et de piles devant durer cinq ans hors d’un avion CC130 Hercules pour qu’elle aille se poser sur la banquise arctique. Tout comme le Hercules, ils appartiennent au 424e Escadron de transport et de sauvetage basé à la 8e Escadre Trenton (Ontario). PHOTO : Ignatius Rigor

Étiquettes : | | | | |

La deuxième semaine de juillet 2019 a été passionnante pour certains membres du 413e Escadron de transport et de sauvetage. En effet, ils ont quitté la 14e Escadre Greenwood (Nouvelle‑Écosse) à destination du Nord pour aller y larguer des bouées météorologiques dans l’Arctique. C’était la première fois que la 14e Escadre était chargée de cette mission annuelle.

L’équipage a volé jusqu’à Resolute Bay (Nunavut), qui leur a servi de base pendant les deux jours qu’il a fallu pour réussir à larguer les bouées. Resolute Bay est un village inuit installé dans l’île Cornwallis, et environ 200 personnes y vivent. À cette époque de l’année, il fait jour 24 heures sur 24, et la température moyenne est de 4,5 °C. Lire le reste de l’article . . .

Date de modification :