Commémoration du bicentenaire de Simon Bolivar

From left to right: Capt José Parra 2Lt Daniel Amaya OCdte Marion Duquette Capt Rey Garcia-Salas Capt Oscar Morales Capt(N) Ruben Bautista Col Jorge Contreras Col Fernando San Martin Ambassador of Colombia Federico Hoyos Salazar Cpl Adam Tingskou Col William Cabrera Capt(N) Marco Arancivia LCol Pedro Ornelas Col Manuel Enriquez Lt(N) Lubin Calderon Capt Milton Hoyos MCpl Guillermo Garza-Risueño Lt(N) Diego Naranjo-Parra. Photo: Adolfo Naranjo Bellina ****Capt José Parra 2Lt Daniel Amaya OCdte Marion Duquette Capt Rey Garcia-Salas Capt Oscar Morales Capt(N) Ruben Bautista Col Jorge Contreras Col Fernando San Martin Ambassador of Colombia Federico Hoyos Salazar Cpl Adam Tingskou Col William Cabrera Capt(N) Marco Arancivia LCol Pedro Ornelas Col Manuel Enriquez Lt(N) Lubin Calderon Capt Milton Hoyos MCpl Guillermo Garza-Risueño Lt(N) Diego Naranjo-Parra. Photo: Adolfo Naranjo Bellina

Étiquettes : |

Par Capt Rey Garcia-Salas 33 Régiment de Signaux

À l’occasion du 200e anniversaire de l’indépendance de la Colombie, l’ambassade de la République de Colombie au Canada, avec l’aide du vice-chef d’état-major de la Défense par l’entremise de la Direction de la liaison étrangère, a rendu hommage au père de leur Indépendance, le Libérateur Simon Bolivar. Des attachés militaires de Colombie et du Pérou, ainsi que des membres des Forces armées canadiennes appartenant au groupe du patrimoine latino-américain du MDN et des FAC (Capt Milton Hoyos, Capt Rey Garcia-Salas, Capt Oscar Morales, Lt(N) Lubin Calderon, Lt(N) Diego Naranjo-Parra, et Le Cplc Guillermo Garza-Risueo) ont assisté à cette cérémonie. Afin de refléter un environnement militaire, un cornemuseur a été invité afin de divertir les participants avec de la musique folklorique (Cpl Adam Tingskou).

L’ambassadeur de Colombie Federico Hoyos Salazar et le col William Cabrera de Colombie ont déposé une couronne au Monument du Libérateur Simon Bolivar, situé sur la rue Besser et la rue Dalhousie à Ottawa, le mercredi 7 août 2019 à 11 h.

Simon Jose Antonio de la Santisima Trinidad Bolivar Palacios Ponte y Blanco, également connu sous le nom de Simon Bolivar, est né à Caracas (Venezuela) le 24 juillet 1783 et est mort à Santa Marta (Colombie) le 17 décembre 1830. Il était un chef militaire et un politicien vénézuélien. Avec Jose de San Martin, il a joué un rôle clé dans le succès de la lutte des Latino-Américains pour l’indépendance de l’Empire espagnol, et aujourd’hui il est l’un des politiciens les plus influents dans l’histoire de l’Amérique latine.

Après le triomphe de la monarchie espagnole, Bolivar a participé à la fondation de la première union de nations indépendantes en Amérique latine, la Grande Colombie, une république dont il a été président de 1819 à 1830. L’État comprenait les territoires de la Colombie actuelle, de l’Équateur, du Panama et du Venezuela, ainsi que certaines parties du nord du Pérou, de l’ouest du Guyana et du nord-ouest du Brésil. Alors secrétaire d’État et futur président des États-Unis John Quincy Adams, a affirmé qu’il était l’une des nations les plus puissantes de la planète. Bolivar est toujours considéré dans l’histoire latino-américaine comme un héros, visionnaire, révolutionnaire et libérateur. Au cours de sa vie, il a mené la Colombie, le Panama, le Venezuela, l’Équateur, le Pérou et la Bolivie à l’indépendance, et a aidé à établir les bases de l’idéologie démocratique dans une grande partie de l’Amérique latine.

En l’honneur de ce grand « HÉROS », le Venezuela a fait don du monument en bronze de Simon Bolivar en 1988 au Canada, qui a été sculpté par le célèbre artiste Martin Toledo à Caracas, Venezuela.

Galerie d'images

Date de modification :