Demandez à l’expert : Fractures du scaphoïde?

Étiquettes : |

Q : La semaine dernière, j’ai trébuché en jouant au soccer. J’ai tombé sur mon bras droit tendu. J’avais très mal au poignet après ma chute, mais les radiographies faites après la partie n’ont révélé aucune fracture. Malgré tout, l’adjoint au médecin a dit que j’avais peut‑être une fracture du scaphoïde, et il m’a posé au poignet un plâtre que je dois porter pendant 2 semaines. Qu’est‑ce qu’une fracture du scaphoïde et pourquoi m’a‑t‑on posé un plâtre? Frank

R : Cher Frank, je suis désolé pour votre blessure. Le scaphoïde est un os en forme de croissant qui se trouve du côté externe (du pouce) du poignet. Il joue un rôle important dans les mouvements et la stabilité du poignet. Les fractures du scaphoïde représentent la majorité des fractures du carpe (groupe d’os du poignet). Le scaphoïde est généralement atteint lors de chutes sur une main en extension, qui peuvent exercer sur l’os une pression suffisamment forte pour le briser.

Les victimes d’une fracture du scaphoïde présentent généralement de la douleur, de l’enflure et de la sensibilité du côté externe du poignet. Elles peuvent aussi ressentir de la douleur en tournant le poignet dans certaines directions ou en poussant sur une surface avec le poignet touché. Comme ces symptômes sont aussi associés aux entorses du poignet, des radiographies sont généralement demandées. Il est toutefois difficile de diagnostiquer une fracture du scaphoïde : dans bien des cas, le trait de fracture est si fin qu’il n’est pas visible sur les radiographies ordinaires. Malheureusement, si aucune fracture n’est constatée, on présume généralement qu’il s’agit d’une entorse et le patient reçoit simplement un bandage à mettre au poignet.

La bonne prise en charge d’une personne qui présente les symptômes ci‑dessus, mais dont les radiographies sont négatives, consiste à présumer qu’il y a fracture du scaphoïde et à poser un plâtre à porter pendant 2 semaines. Au bout de 2 semaines, le patient subit une deuxième série de radiographies. Si celles‑ci révèlent une fracture du scaphoïde, le patient devra porter un plâtre pendant au moins 6 semaines. Même en l’absence d’anomalie aux radiographies, si le patient est encore sensible à la pression du côté externe du poignet, il faut présumer qu’il y a fracture du scaphoïde et poser un plâtre pendant au moins 6 semaines.

Pourquoi faire tout un plat avec les fractures du scaphoïde? Les symptômes d’une fracture du scaphoïde ne devraient jamais être pris à la légère, car ce type de fracture est fréquemment associé à des complications graves, comme les retards de guérison, l’absence de guérison, la mort des os, l’arthrite, ainsi que la réduction de l’amplitude des mouvements et de la force de préhension. Certaines de ces complications sont dues à la perturbation de l’approvisionnement en sang du scaphoïde, tandis que d’autres doivent être réparées par chirurgie; mais elles peuvent toutes avoir des effets négatifs à long terme sur la qualité de vie.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les fractures du scaphoïde sont des blessures graves qui nécessitent un traitement médical de haut niveau comme celui administré par votre professionnel de la santé. Laissez à votre blessure le temps guérir adéquatement; pendant ce temps, restez actif en pratiquant des activités qui n’affectent pas votre poignet. L’exercice, c’est la santé!

Par le Dr Darrell Menard, O.M.M., M.D., diplômé en médecine sportive

Le Dr Menard est conseiller spécialiste auprès du médecin général en ce qui a trait à la médecine sportive et il travaille étroitement avec des athlètes de multiples disciplines. Au sein de l’équipe du programme Énergiser les Forces, il œuvre à la prévention des blessures et à la promotion d’un mode de vie actif.

Énergiser les Forces, programme de promotion de modes de vie sains des FAC et du MDN, fournit des conseils d’experts, le savoir-faire et des outils pour améliorer la santé et le bien-être du personnel des FAC.

 

Date de modification :