Soutenir les personnes qui servent : les militaires efficaces ont besoin de familles solides

A Canadian Army soldier with his young son. Effective soldiers need support on many levels – on deployment, during training – and so do their family members. Photo: Corporal Geneviève Lapointe, Combat Training Centre. ©2018 DND/MDN Canada. ***Un militaire de l’Armée canadienne en compagnie de son fils en bas âge. Les militaires efficaces ont besoin de soutien à de nombreux niveaux – pendant le déploiement, durant l’entraînement – et c’est aussi le cas pour les membres de leurs familles. Photo : Caporal Geneviève Lapointe, Centre d’instruction au combat. ©2018 DND/MDN Canada.

Étiquettes : |

Par Tim Bryant, du journal Western Sentinel

Edmonton, Alberta — Pendant que les membres du 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada (1 GBMC) s’employaient à atteindre le niveau de préparation élevé, beaucoup de choses se passaient en arrière-scène afin de veiller à ce que les militaires et leurs familles reçoivent le soutien dont ils ont besoin.

« Nous sommes très chanceux au 1 GBMC, car l’une de nos organisations de flanc est le Groupe de soutien de la 3e Division du Canada (GS 3 Div CA) », a expliqué le colonel Bob Ritchie, commandant du 1 GBMC.

En tant que formation de soutien, le GS 3 Div CA peut compter sur divers professionnels pour fournir le soutien nécessaire non seulement aux militaires, mais également aux familles et amis des militaires.

Un autre niveau de soutien pour ceux qui sont présents

Le GS 3 Div CA offre un soutien souple qui peut être adapté aux besoins de chaque famille, a affirmé le Col Ritchie. Il s’ajoute à la planification que les militaires et leurs familles ont déjà faite pour bâtir leurs propres réseaux de soutien.

À titre d’exemple, a-t-il expliqué, le réseau du GS 3 Div CA peut être immédiatement mis en branle après un incident si le réseau de la famille du militaire n’est pas disponible. Il s’agit d’un service offert 24 heures par jour et 7 jours par semaine, qui peut rassembler des ressources au besoin. À titre d’exemple, le conjoint ou la conjointe pourrait uniquement avoir besoin de quelqu’un pour s’occuper des enfants afin de pouvoir mieux gérer la situation.

En outre, le réseau du GS 3 Div CA connaît bien le milieu militaire. Bien qu’un réseau personnel ait la chance de connaître la famille avant qu’elle ne devienne une famille militaire, il se peut qu’il ne possède pas tout le bagage nécessaire, a expliqué le Col Ritchie.

« Le milieu militaire est unique, mais il s’accompagne également de défis uniques », a-t-il expliqué. « Il a sa propre langue et sa propre culture. Une conjointe de militaire tire une grande force lorsqu’elle réussit à entrer en contact avec des gens qui ont vécu les mêmes défis qu’elle. »

Une famille solide, un militaire solide

Mettre à l’avant-plan ce soutien nécessaire constitue une priorité pour le leadership de la 3e Division du Canada (3 Div CA), particulièrement pour le brigadier-général Trevor Cadieu, commandant de la 3 Div CA, qui se consacre au mieux-être des familles et qui perçoit la famille comme le prolongement du militaire, a expliqué le Col Ritchie.

« Si nous voulons pouvoir compter sur des militaires efficaces, nous devons avoir des familles solides », a affirmé le Col Ritchie. « À la Division et à l’Armée canadienne, nous souhaitons rassembler et exploiter toutes les différentes ressources autour du militaire et de la famille du militaire. »

Les centres de ressources pour les familles des militaires sont la clé

L’une des plus importantes composantes de ce réseau de soutien, mais certainement pas la seule, est le Centre de ressources pour les familles des militaires (CRFM) qui se trouve dans chaque base.

Pour le colonel Scott McKenzie, commandant du GS 3 Div CA, les CRFM à Edmonton et ailleurs dans la Division procurent un service inestimable.

Le CRFM offre des services exceptionnels dans chacune des bases de la zone d’opérations de la 3e Division du Canada », a-t-il déclaré. « Grâce au soutien exceptionnel qu’ils reçoivent à Edmonton, à Shilo et à Wainwright, les guerriers du 1 GBMC connaissent des réussites tout au long du Chemin conduisant au niveau de préparation élevé, qui est parsemé de défis et qui est souvent stressant. »

En outre, le Col McKenzie a expliqué que des ressources supplémentaires sont consenties à l’appui des groupes-brigades du Canada (GBC) de la Réserve, qui apportent un renfort essentiel au 1 GBMC lors des déploiements. Récemment, un officier de liaison de l’unité a été embauché à temps plein dans la région du sud de l’Alberta pour appuyer les familles des militaires du 41e Groupe-brigade du Canada qui suivent l’instruction menant au niveau de préparation élevé.

La directrice générale du CRFM d’Edmonton, Roza Parlin, a expliqué que le centre est en mesure de fournir de l’aide pour pratiquement n’importe quel problème que peut vivre un militaire ou un membre de la famille.

Du soutien avant, pendant et après le déploiement

« Le CRFM Edmonton appuie les familles avant, pendant et après les déploiements et les absences liées au travail », a-t-elle expliqué. « Nous sommes conscients que les défis propres à la vie militaire font en sorte que nos programmes et nos services doivent être adaptés aux besoins de nos familles. »

Parmi les services offerts, il y a notamment des séances individuelles avec le coordonnateur du déploiement du Centre afin de discuter du Chemin menant au niveau de préparation élevé, ce qui contribue à développer un état de préparation mental positif.

On encourage également les familles à rencontrer l’équipe du déploiement et à s’inscrire à l’envoi de courriels afin de connaître les événements sociaux et spéciaux qui sont organisés tout au long de l’année, a ajouté Mme Parlin.

« Les services de garde occasionnelle et les services de garde d’urgence, l’équipe de la santé mentale et du bien-être, les services pour les familles francophones ainsi que le soutien au développement des enfants et des jeunes et rôle parental ne sont que quelques exemples de services mis à la disposition des familles qui se préparent au niveau de préparation élevé », a-t-elle déclaré.

Pendant ce temps, à la Base des Forces canadiennes Shilo au Manitoba, le lieutenant-colonel Dave MacIntyre, qui était le commandant de la Base à l’époque, ne tarissait pas d’éloges pour le travail du CRFM.

« Le CRFM de Shilo et les autres fournisseurs de services dans la communauté possèdent beaucoup de connaissances et d’expérience collectives pour pouvoir appuyer nos familles durant l’instruction menant au niveau de préparation élevé ou le déploiement », a-t-il expliqué. « Les militaires du 1er Régiment, Royal Canadian Horse Artillery et du 2e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry devraient avoir pleinement confiance que leurs familles continueront d’obtenir un service de niveau élevé auquel elles s’attendent. »

Du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020, le 1 GBMC est certifié Haut niveau de préparation et a déjà commencé ses déploiements à l’étranger. Pour plus de détails sur le programme d’instruction menant au niveau de préparation élevé, veuillez vous référer à la rubrique Liens connexes intitulée « Le 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada d’Edmonton sur le chemin conduisant au niveau de préparation élevé. »

Galerie d'images

Date de modification :