Les Forces armées canadiennes accueillent le nouveau vice chef d’état major de la Défense lors d’une cérémonie de passation des fonctions

Outgoing Vice Chief of the Defence Staff (VCDS) Lieutenant-General (LGen) Paul Wynnyk (left), Chief of the Defence Staff General Jonathan Vance (center), and incoming VCDS LGen Jean-Marc Lanthier, at National Defence Headquarters, sign the change of appointment certificates to officiate LGen Lanthier’s new position, during the change of appointment ceremony on Thursday, July 18, 2019. ***Le lieutenant-général (Lgén) Paul Wynnyk (à gauche), vice chef d’état major de la Défense (VCEMD) sortant, le général Jonathan Vance (au centre) chef d’état major de la Défense, et le Lgén Jean-Marc Lanthier, nouveau VCEMD, signent les certificats de passation des fonctions officialisant le nouveau poste du Lgén Lanthier lors de la cérémonie de passation des fonctions tenue le jeudi 18 juillet 2019 au Quartier général de la Défense nationale.

Étiquettes :

Le 18 juillet dernier, le lieutenant‑général (Lgén) Jean-Marc Lanthier a été nommé nouveau vice‑chef d’état‑major de la Défense en remplacement du Lgén Paul Wynnyk, qui a annoncé son départ à la retraite des Forces armées canadiennes (FAC) après 38 ans de service.

Le général (Gén) Jonathan Vance, chef d’état‑major de la Défense (CEMD), a présidé la cérémonie.

« J’accueille avec confiance le lieutenant-général Jean-Marc Lanthier comme commandant en second, sachant que sa vaste expérience renforcera la stabilité dont nous avons besoin pour surmonter les défis stratégiques auxquels sont confrontées les Forces armées canadiennes au quotidien », a affirmé le Gén Vance.

Le Lgén Lanthier est entré en poste comme dirigeant expérimenté, du niveau tactique au niveau stratégique, tant au pays qu’à l’étranger. « À bien des égards, il était résolument destiné à assumer ce rôle », a ajouté le Gén Vance en parlant de l’expérience du Lgén Lanthier.

En 2006 et en 2007, le Lgén Lanthier a commandé la première équipe canadienne de liaison et de mentorat opérationnel à Kandahar, contribuant à améliorer les ressources auxquelles les militaires ont accès pour l’entraînement et l’acquisition d’expérience sur le plan opérationnel. À la suite du tremblement de terre de 2010, le Lgén Lanthier a exercé les fonctions de commandant adjoint canadien de la Force opérationnelle interarmées en Haïti alors que le pays était menacé par l’état de crise, et il a contribué à soutenir les militaires et les civils. À son retour au pays, le Lgén Lanthier s’est vu confier, au niveau de l’état‑major, le poste de chef de programme, et il a plus récemment rempli les fonctions de commandant de l’Armée de terre jusqu’à sa nomination au poste de VCEMD. « J’ai une très grande confiance en son leadership, et je me réjouis à l’idée de poursuivre notre travail dans le cadre de la mise en œuvre de la politique Protection, Sécurité, Engagement », a déclaré l’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale. Les FAC lui souhaitent la bienvenue dans le cadre de ses nouvelles fonctions à titre de VCEMD.

Les années de service du Lgén Paul Wynnyk ont marqué les FAC. Lors de ses déploiements à l’étranger, le Lgén Wynnyk a été décoré par les gouvernements de l’Afghanistan, du Brésil, de la Colombie et des États‑Unis pour le leadership dont il a fait preuve dans la promotion de la sécurité et de la coopération internationales. Dans le cadre de son travail au pays, il a occupé divers postes, notamment celui de commandant du Commandement du renseignement des Forces canadiennes, de conseiller principal de la défense et de directeur des opérations pour le conseiller de la politique étrangère et de la défense auprès du premier ministre. Il a également joué un rôle important dans le cadre de l’opération HONOUR. « La dernière année a été très chargée et m’a permis de voir sous un tout autre angle le rôle que joue le bureau du VCEMD pour assurer un lien étroit entre les FAC et le ministère de la Défense nationale. En tant que VCEMD, j’ai eu le privilège remarquable de travailler activement et simultanément au sein de ces deux grands piliers », a souligné le Lgén Wynnyk dans son allocution lors de cette cérémonie. La sous‑ministre Jody Thomas a décrit le Lgén Paul Wynnyk comme étant une personne « honorable et intègre » et a mentionné que son « professionnalisme avait laissé une marque ». Les FAC aimeraient remercier Paul Wynnyk pour avoir servi son pays pendant des années et lui souhaitent une agréable retraite.

 

Date de modification :