Nouvelles de l’ED : Exercice TALISMAN SABRE et la sanction royale au projet de loi C-77

Étiquettes : | |

Transcription

(V) Des membres des Forces armées canadiennes sont allés aux antipodes pour participer à l’exercice TALISMAN SABRE.

L’exercice d’entraînement biennal australien dirigé par les États‑Unis vise à renforcer les relations et l’interopérabilité entre divers pays participants, y compris la Nouvelle‑Zélande, le Japon et le Royaume‑Uni.

(M) Au cours de l’exercice, nous avons discuté avec un membre des Forces armées canadiennes en déploiement avec le NCSM Regina pour en apprendre davantage sur l’élément maritime de l’entraînement.

(AA) L’Ex TALISMAN SABRE est un exercice multinational mené par la marine des États-Unis, et nous sommes là pour intégrer la Marine royale canadienne aux marines américaine et australienne. Il est crucial que notre Marine s’intègre bien avec les autres marines afin que nous puissions accroître notre capacité de combat. Nous devons renforcer notre collaboration avec les marines étrangères afin d’assurer de meilleures communications plus promptes et la prise plus rapide de décisions. Je pense que TALISMAN SABRE est l’un de ces exercices qui nous donne la possibilité d’apprendre.

Participer à l’exercice TALISMAN SABRE s’est avéré une expérience formidable. Nous avons vu beaucoup de nouvelles choses et travaillé avec de nouvelles personnes-ressources; même si tout n’était pas nécessairement nouveau pour nous, nous manquions parfois de pratique, et il est toujours bon de remettre à niveau ses compétences. Je crois que tout le monde à bord du navire a su profiter de sa participation à cet exercice.

(M) Son Excellence la Gouverneure générale a accordé la sanction royale au projet de loi C-77, soulignant ainsi un moment historique dans l’évolution du système de justice militaire.

(V) La loi, qui modifie la Loi sur la défense nationale et apporte des modifications connexes et corrélatives à d’autres lois, améliore le système de justice militaire de plusieurs façons, notamment par l’intégration au code de discipline militaire de la Déclaration des droits des victimes, l’ajout de provisions qui correspondent au Code criminel et la mise en œuvre d’autres réformes visant le traitement des infractions mineures à la discipline militaire.

(M) L’harmonisation avec des composantes du système civil de justice pénale renforcera davantage le système de justice militaire, tout en respectant les exigences propres aux Forces armées canadiennes.

Date de modification :