Des équipes des Forces armées canadiennes achèvent la Marche de Nimègue de 2019

Étiquettes : | |

Vendredi, 175 membres des Forces armées canadiennes (FAC) ont terminé la 103e édition de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue, dans les Pays‑Bas.

Il s’agit de la 67e participation des FAC à la marche. Le contingent des FAC, lequel est composé de 14 équipes sous le commandement du lieutenant-colonel Éric Quirion, a marché entre 8 et 10 heures par jour du 16 au 19 juillet. Les participants ont parcouru 160 kilomètres à pied au cours des quatre journées, traversant la campagne et des villes dans la région de Nimègue.

216 représentants du Canada, y compris du personnel de soutien, ont effectué le voyage.

La participation des FAC à la marche met en valeur les liens durables et singuliers qui unissent le Canada et les Pays‑Bas. Tout en foulant le sol où des Canadiens se sont livrés au combat durant la Seconde Guerre mondiale, les membres des FAC se sont remémoré et ont honoré la bravoure des Canadiens, tout en réfléchissant à leur propre engagement à servir le Canada aujourd’hui.

À l’origine, la Marche de Nimègue constituait un moyen pour l’infanterie néerlandaise d’accroître ses capacités de marche et de transport de charges sur de longues distances; aujourd’hui, elle s’est transformée en un événement international de quatre jours qui attire plus de 40 000 civils de 84 pays, de même que 6 000 participants militaires.

Outre sa signification symbolique pour les forces militaires canadiennes, la marche propose aux participants des FAC un défi tant sur le plan physique que sur le plan mental; la force et l’endurance constituent des facteurs essentiels à l’efficacité opérationnelle de ces derniers. Durant la marche, chaque participant doit transporter un sac de dix kilogrammes.

Pendant leur séjour en Europe, les participants canadiens à la Marche de Nimègue ont tenu une cérémonie commémorative au Mémorial national du Canada à Vimy, en France, le 12 juillet. Le lendemain, ils ont organisé une cérémonie de commémoration au cimetière de guerre canadien de Bergen-op-Zoom, dans les Pays‑Bas, où sont ensevelis 968 soldats canadiens qui ont perdu la vie au cours de la bataille de l’Escaut, durant la Seconde Guerre mondiale. Ils ont ensuite marché dans les rues de la ville de Bergen op Zoom dans le but de souligner le 75e anniversaire de la libération. Le 15 juillet, le contingent a tenu un service commémoratif au cimetière de guerre canadien de Groesbeek, lieu de sépulture de 2 338 soldats canadiens qui ont pris part à la campagne visant à libérer les Pays‑Bas durant la Seconde Guerre mondiale.

Galerie d'images

Date de modification :