Un membre des FAC vise l’excellence aux Jeux panaméricains

Pictured: Captain Mark Hynes, with his teammates who also made the Pan Am shooting team, at the team Training Camp held 17-20 May at the Pan Am Legacy Shooting Centre in Cookstown, Ont. From left: Lt Cindy Luk (CIC) – 50M 3 Position Rifle; Capt Shannon Westlake (CIC) – 50M 3 Position Rifle & 10M Rifle; Lt Gregory Sych (CIC) – 50M 3 Position Rifle; Capt Mark Hynes (Reg F)– 10M Pistol; MWO James Sandall (Reg F) – 25M Rapid Fire Pistol; Sgt Patricia Boulay (PRes) – 25M Sport Pistol (alternate). ***Sur la photo : Le capitaine Mark Hynes, accompagné de ses coéquipiers aussi été sélectionnés pour l’équipe de tir des Jeux panaméricains, lors du camp d’entraînement tenu du 17 au 20 mai au Pan Am Legacy Shooting Centre de Cookstown (Ontario). De gauche à droite : la Lt Cindy Luk (CIC) – carabine 50 m 3 positions; la Capt Shannon Westlake (CIC) – carabine 50 m 3 positions et carabine 10 m; le Lt Gregory Sych (CIC) – carabine 50 m 3 positions; le Capt Mark Hynes (F rég) – pistolet 10 m; l’Adjum James Sandall (F rég) – pistolet tir rapide 25 m; la Sgt Patricia Boulay (P rés) –pistolet sport 25 m (combiné).

Étiquettes : | |

Tous les quatre ans, les amateurs de sports encouragent les athlètes de toutes les Amériques venus s’affronter aux Jeux panaméricains dans différentes disciplines sportives estivales. Les Canadiens et les Canadiennes ne voudront pas manquer les Jeux de cette année, qui se dérouleront à Lima, au Pérou, du 26 juillet au 11 août, alors que le capitaine Mark Hynes se mesurera à certains des meilleurs tireurs au monde.

Le capitaine Hynes a été sélectionné par le comité de haute performance de la Fédération de tir du Canada pour représenter le Canada aux épreuves individuelles et en équipe de tir au pistolet sur 10 mètres. Dans les deux épreuves, les athlètes disposent d’une heure quinze minutes pour tirer 60 coups sur une cible de 11,5 mm de diamètre située à une distance de 10 mètres et en n’utilisant qu’une main.

Membre du Conseil international du sport militaire, le capitaine Hynes sait quoi faire pour composer avec les défis et la pression, dans son sport comme ailleurs. Le capitaine d’infanterie s’est enrôlé dans la Force régulière en 1999, après avoir servi deux ans au sein de la Réserve. Il a participé à des missions en Bosnie et en Afghanistan avant d’assumer ses fonctions actuelles d’officier de la gestion du cycle de vie des professions au sein de l’équipe du Directeur – Production de personnel (Recherche) du Commandement du Chef du personnel militaire, à Ottawa.

Selon le capitaine Hynes, qui a participé à un camp d’entraînement à Cookstown (Ontario) en juin dernier avec le reste de l’équipe de tir canadienne, le tir est une discipline sportive qui demande concentration et contrôle et qui se rapproche du tir à l’arc et du golf sur le plan de la précision. « J’essaie de me visualiser dans le moment et de réfléchir à comment j’aborderai les obstacles et les défis », explique‑t‑il.

Il utilise des livres techniques, de l’entraînement mental, des webinaires et des techniques de visualisation pour optimiser sa performance, et il s’efforce constamment d’améliorer sa capacité de concentration. Par exemple, le capitaine Hynes s’exerce souvent avec des émissions radio ou de la musique en arrière‑plan afin de s’entraîner à ignorer les distractions. C’est grâce à ce dévouement à son art qu’il a pu récolter trois médailles d’or et une médaille d’argent au championnat provincial de tir au pistolet qui s’est déroulé pendant la fin de semaine de la fête du Canada, et qu’il se maintient dans le premier tiers du classement des compétitions nationales depuis 2009.

En plus de s’entraîner au tir entre une heure et une heure et demie chaque soir – au club de tir du Centre RA ou à la maison, où il a construit son propre champ de tir – le capitaine Hynes est aussi chef scout et entraîneur de l’équipe de hockey de son fils.

C’est de son père, Raymond Hynes, un officier de la GRC maintenant à la retraite, qu’il a hérité de sa passion pour le tir. Celui‑ci l’a introduit au sport et l’entraîne depuis le début de son adolescence. Le capitaine Hynes a remporté sa première médaille lors des Jeux d’hiver du Canada de 1991 sous le regard attentif de son père, qui était alors l’entraîneur‑chef de l’équipe.

Après plus d’une douzaine de compétitions majeures et 32 ans d’expérience à son actif, le capitaine Hynes est aujourd’hui considéré comme un membre de longue date de la communauté des tireurs. Son but pour les Jeux de Lima est de battre un record personnel et de se rendre en finale. « La route pour arriver aux Jeux panaméricains a été longue. Cet exploit vient valider de nombreuses années de travail », confie‑t‑il.

Le Canada et la communauté des Forces armées canadiennes encourageront fièrement le capitaine Hynes ainsi que ses 17 coéquipiers de l’équipe de tir des Jeux panaméricains.

Galerie d'images

Date de modification :