Soutenir les pratiques spirituelles autochtones

An Indigenous Smudging Ceremony ***Cérémonie de bavures autochtones

Étiquettes : |

Le service militaire présente des défis intrinsèques; c’est pourquoi les Forces armées canadiennes s’assurent que tous les membres de l’Équipe de la Défense reçoivent les soins, les services et le soutien dont ils ont besoin pour accomplir leur mission.

Pour ce faire, il faut notamment habiliter les militaires sur le plan de la résilience spirituelle. Le Service de l’aumônerie royale canadienne garantit l’expression respectueuse de la diversité religieuse et spirituelle pour tous les membres des Forces armées canadiennes, y compris l’accommodement des exigences de pratiques spirituelles des militaires autochtones et de leurs familles. Les dirigeants de l’aumônerie ont récemment pris des mesures supplémentaires pour habiliter le soutien spirituel en adoptant une nouvelle orientation et des directives sur les pratiques spirituelles autochtones.

« Les membres des Forces armées canadiennes doivent être capables de mobiliser la force morale, spirituelle, psychologique et physique nécessaire pour faire face à l’adversité ou aux situations traumatisantes. Cela veut aussi dire posséder la force spirituelle intérieure afin de surmonter les expériences difficiles, de se rétablir et de continuer à s’épanouir », a expliqué le major-général Guy Chapdelaine, aumônier général des Forces armées canadiennes.

Les militaires autochtones ont le droit de pratiquer leurs coutumes culturelles et spirituelles ancestrales tandis qu’ils servent au sein des Forces armées canadiennes. La nouvelle orientation et les directives indiqueront aux aumôniers militaires et aux dirigeants des Forces armées canadiennes les meilleurs moyens de soutenir les militaires et les membres de leurs familles désireux de pratiquer et d’approfondir leurs cultures ancestrales, dont la spiritualité est l’une des composantes vitales.

L’orientation et les directives donnent un survol du cadre juridique, prévoient la création et le maintien d’un réseau national de ressources culturelles autochtones, assurent le soutien spirituel et l’appui logistique pour faciliter les cérémonies et les pratiques spirituelles ancestrales des Autochtones et comprennent un engagement éducatif axé sur le perfectionnement professionnel continu des aumôniers militaires.

La contribution des peuples autochtones du Canada aux Forces armées canadiennes remonte à très loin. Il ne s’agit toutefois pas seulement d’un soutien historique, puisque la fière tradition du service autochtone se poursuit encore de nos jours.

« Pour bien veiller sur notre personnel, nous devons toujours prendre en considération son bien-être spirituel. L’orientation et les directives permettent maintenant aux aumôniers militaires partout au pays et à l’étranger de prodiguer de judicieux conseils fondés sur des références exactes et pertinentes, a déclaré le major-général Chapdelaine. Nos aumôniers offrent la gamme complète de soins spirituels aux membres de l’Équipe de la Défense tout en respectant la liberté de conscience et de religion de tous. C’est pourquoi nous nous dotons des outils nécessaires pour soutenir un large éventail de groupes confessionnels. »

Les Autochtones entretiennent et pratiquent une grande variété de croyances ancestrales, selon leur région d’origine ou leurs préférences personnelles.

Les aumôniers des Forces armées canadiennes, qui sont tenus de soutenir pleinement toute forme de spiritualité autochtone, doivent acquérir une certaine connaissance et compréhension de l’histoire et de la culture autochtones. Les aumôniers sont encouragés à se familiariser davantage avec la culture, la spiritualité et les traditions autochtones en assistant à des cérémonies ou à des activités ancestrales locales.

Un personnel aux origines, aux expériences culturelles et aux compétences linguistiques variées peut apporter une contribution inestimable à une vaste gamme d’opérations au pays et dans le monde entier. L’existence d’un large éventail de points de vue au sein de nos rangs procure à nos militaires une plus grande sensibilité culturelle, aidant ainsi nos forces armées à mieux comprendre le monde complexe dans lequel elles évoluent et à appliquer cette compréhension à la façon dont elles relèvent les défis d’aujourd’hui.

Date de modification :