Annonce de la reconsécration du Cénotaphe de Kandahar

At the centre of the Kandahar Cenotaph is a two-tonne boulder taken from the place where Sergeant Robert Short and Corporal Robbie Beerenfenger lost their lives during Canada’s mission in Afghanistan. The Cenotaph is now on display in Ottawa. Photo: Master Corporal Levarre McDonald, Canadian Forces Support Unit (Ottawa). ©2019 DND/MDN Canada. ***Au centre du Cénotaphe de Kandahar se trouve un rocher de deux tonnes prélevé à l’endroit où le sergent Robert Short et le caporal Robbie Beerenfenger ont perdu la vie durant la mission canadienne en Afghanistan. Le Cénotaphe est actuellement exposé à Ottawa. Photo : caporal-chef Levarre McDonald, Unité de soutien des Forces canadiennes (Ottawa). ©2019 DND/MDN Canada. Photo : Caporal Lance Wade, Quartier général de la Force opérationnelle de transition de la mission.

Étiquettes : | | | |

Par Steven Fouchard, Affaires publiques de l’Armée

Ottawa (Ontario) — Les Forces armées canadiennes (FAC) et le ministère de la Défense nationale (MDN) ont organisé une cérémonie de reconsécration du Cénotaphe de Kandahar dans la Salle commémorative de l’Afghanistan, à Ottawa, en présence des familles des militaires morts au champ d’honneur et d’autres invités. Cette cérémonie aura lieu le samedi 17 août 2019.

La Salle commémorative se trouve au Quartier général du MDN (campus Carling) (QGDN Carling), lui-même situé au 60 promenade Moodie, dans l’ouest d’Ottawa.

Les familles et les invités se rendront à Ottawa le jour qui précèdera la cérémonie et chaque famille sera accueillie par un accompagnateur militaire à son arrivée. Cet accompagnateur pourra aider la famille durant toute cette activité de deux jours. Un accompagnement spirituel sera également offert au besoin. On remettra un coquelicot à chaque participants afin qu’il puisse le déposer sur le Cénotaphe de Kandahar au cours de sa visite.

Avant la cérémonie, les invités pourront voir un montage vidéo de la mission canadienne en Afghanistan, qui s’est déroulée de 2001 à 2014. Le montage mettra en vedette les réalisations canadiennes dans le cadre de la reconstruction de l’Afghanistan. Il sera suivi par une description visuelle de l’histoire du Cénotaphe de Kandahar, qui est au cœur de la Salle commémorative.

Lorsque la cérémonie de reconsécration du Cénotaphe de Kandahar commencera, les différentes plateformes de médias sociaux du MDN et des FAC diffuseront en direct la cérémonie afin de permettre à tous les Canadiens d’assister à cet événement eux aussi.

La cérémonie comprendra la présentation d’un montage vidéo des militaires morts au champ d’honneur, des discours prononcés par des dignitaires et des représentants du gouvernement, des prières faites par l’aumônier général, deux minutes de silence, un survol d’aéronefs de l’Aviation royale du Canada en formation en hommage aux disparus et le dépôt de couronnes.

Après la cérémonie de reconsécration, une réception aura lieu à proximité. La Salle commémorative sera ouverte exclusivement aux familles et aux invités qui pourront y passer tout le temps dont ils ont besoin. Un accompagnement spirituel est offert toute la journée.

Accès réservé aux familles le 18 août, de 7 h à 10 h

Les familles et les invités pourront également visiter la Salle commémorative le dimanche 18 août. L’accès leur sera réservé de 7 h à 10 h.

Ouverture de la Salle au grand public le 18 août, de 10 h à 19 h

Le 18 août, une fois la visite des familles terminée, le grand public aura accès à la Salle commémorative de 10 h à 19 h. Le stationnement sera gratuit cette journée-là.

Des visites guidées de la Salle commémorative seront offertes au grand public sans qu’il soit nécessaire de s’inscrire à l’avance.

On encourage également les membres de l’Équipe de la Défense à visiter le Cénotaphe de Kandahar le 18 août et de passer le mot aux membres de leur entourage que cette visite pourrait intéresser.

Les membres de l’Équipe de la Défense peuvent aussi visiter le Cénotaphe en tout temps lorsqu’ils sont au QGDN (Carling).

Pour les membres du grand public qui ne seront pas en mesure de se rendre au Cénotaphe le 18 août, il est possible de visiter la Salle commémorative à d’autres moments, comme le mentionne la section Information de la page Web de la Salle commémorative. Pour en savoir davantage, consultez le lien « Comment visiter la Salle commémorative de l’Afghanistan » dans la section liens connexes.

Un bref historique de la Salle commémorative de l’Afghanistan et du Cénotaphe de Kandahar

La Salle, située au Quartier général du MDN (Carling) -60, promenade Moodie, dans l’ouest d’Ottawa -, a été conçue expressément pour accueillir le Cénotaphe de Kandahar.

L’inauguration de la première version du Cénotaphe a eu lieu le jour du Souvenir 2003 au Camp Julien, qui était le campement des FAC à Kaboul, en Afghanistan.

Conçu par un sapeur de combat, le capitaine Sean McDowell, le Cénotaphe était à l’origine conçu pour rendre hommage aux six premiers militaires canadiens ayant perdu la vie là-bas : le soldat Richard Anthony Green, le caporal Ainsworth Dyer, le sergent Marc Daniel Léger et le soldat Nathan Lloyd Smith (tous décédés le 17 avril 2002), le sergent Robert Short et le caporal Robbie Beerenfenger (tous deux décédés le 2 octobre 2003).

Le Cénotaphe était constitué à l’origine d’un rocher de deux tonnes prélevé sur le site où le Sgt Short et le Cpl Beerenfenger ont été tués lorsque leur jeep est passée sur une mine.

Deux plinthes de marbre portant l’inscription « Dédié aux Canadiens qui ont donné leur vie au service de la paix alors qu’ils servaient en Afghanistan » en français et en anglais ont également été ajoutées.

L’emplacement du Cénotaphe avait été choisi pour que les commandants de mission successifs puissent bien le voir, un rappel de leurs importantes responsabilités. Il a été déplacé à l’aérodrome de Kandahar en 2005, après la fermeture du Camp Julien. Des éléments ont été ajoutés au monument au fil des ans afin de rendre hommage aux militaires tués en service.

Une nouvelle version du Cénotaphe a été dévoilée à Kandahar le 11 novembre 2006. Le rocher original a été placé sur une plateforme et deux ailes de bois ont été installées perpendiculairement à cette plateforme, chacune portant des plaques rendant hommage aux militaires décédés. De petits murs de marbre portant les mêmes inscriptions ont été ajoutés afin de remplacer les plinthes d’origine.

Le Cénotaphe a été au centre des cérémonies du jour du Souvenir aux deux endroits.

Le gouvernement fédéral s’est occupé du transport des proches des militaires décédés jusqu’en Afghanistan afin qu’ils puissent visiter le site et leur permettre de se recueillir, comme peuvent le faire les militaires et les civils affectés à la base et ceux venant d’ailleurs.

Lors du jour du Souvenir de 2008, un bas-relief de l’artiste Sylvia Pecota a été ajouté. Il illustre un ange prenant soin d’un militaire mourant. Une paire de colonnes de marbre ornées de plaques supplémentaires en hommage aux morts et des drapeaux du Canada et de l’Afghanistan ont également été ajoutés.

Le Cénotaphe est encore agrandi en 2010 alors qu’on y ajoute deux nouvelles sections consacrées aux militaires américains tués en service sous le commandement canadien.

En 2011, le Cénotaphe mesure 21 mètres de long sur 8 mètres de large et les fonctionnaires fédéraux commencent à discuter de la possibilité de le transporter au Canada afin qu’il soit exposé en permanence.

Après les cérémonies du jour du Souvenir à l’aérodrome de Kandahar la même année, les représentants du génie militaire passent deux semaines à démonter minutieusement le monument et ils produisent des dessins détaillés et des photos afin de s’assurer qu’il soit correctement reconstitué.

Le rocher central original ainsi que le bas-relief de Mme Pecota sont conservés en Afghanistan jusqu’à la fin de la mission, à titre de monument commémoratif temporaire.

Le 9 mai 2014 est déclaré Journée nationale de commémoration afin de marquer la fin de la mission en Afghanistan. En mai 2014, des expositions en public du Cénotaphe ont eu lieu partout au Canada et à Washington, D.C.

La construction de la Salle commémorative de l’Afghanistan au Quartier général de la Défense nationale (Carling) a commencé en mai 2017.

L’activité de reconsécration qui aura lieu en août 2019 a été précédée par une autre cérémonie tenue le 13 mai 2019 à l’intention de militaires et de représentants du gouvernement fédéral. Bien que cette dernière devait être une cérémonie modeste et solennelle, l’activité a fait l’objet de critiques par certaines familles de militaires et les médias.

Le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la Défense, a par la suite présenté des excuses, ajoutant que « Malheureusement, en essayant de faire ce qui s’imposait en ouvrant le Hall sans tarder pour que les gens, surtout les familles des militaires disparus, puissent effectuer des visites, nous avons aliéné et mis en colère ces mêmes personnes. Plus important encore, nous avons aussi complètement négligé de leur communiquer l’intention d’organiser un événement inclusif à la suite de l’ouverture du Hall commémoratif visant à inaugurer correctement ce monument. »

« À chacun et chacune, et à tous et toutes, nous présentons nos plus sincères excuses et demandons pardon. Nous solliciterons les commentaires des familles des soldats disparus sur la meilleure façon d’organiser le dévoilement de ce monument », ajoute-t-il.

Les visites guidées de la Salle ont commencé le 26 mai 2019. Il faut toutefois faire une réservation à l’avance. Pour plus d’information sur la manière de s’y prendre, le grand public est invité à consulter « Comment visiter la Salle commémorative de l’Afghanistan » dans la section liens connexes.

Fin juin 2019, le ministère du Patrimoine canadien, le ministère des Anciens Combattants et la Commission de la capitale nationale ont annoncé qu’un site permanent avait été choisi pour le monument commémoratif public pour la mission en Afghanistan. Le lieu approuvé est situé à Ottawa, en face du Musée canadien de la guerre.

Ce projet dispose d’un budget de 5 millions $, y compris la tenue d’un concours de national de design. La planification en est aux premières étapes. Les travaux de conception doivent commencer dans les mois à venir, l’inauguration du monument est maintenant prévue à l’automne 2023.

Plus de 40 000 membres des FAC ont servi en Afghanistan entre octobre 2001 et mars 2014, ce qui en fait la mission canadienne la plus importante de notre histoire depuis la Deuxième Guerre mondiale.

En plus des 158 militaires canadiens tués, on retrouve aussi parmi les victimes un diplomate canadien, un entrepreneur civil du MDN, un journaliste canadien intégré dans une unité et 42 militaires américains et un civil américain ayant servi sous le commandement canadien.

Galerie d'images

Date de modification :