Le lieutenant-général canadien Eyre est honoré par l’octroi d’un nom coréen

RUAFA Chairperson Woo, Hyun-Euy bestowed LGen Eyre with the Korean name “Ye, Young-soo” and presented him a hanging scroll with his new name in Hangul. // Le président de la RUAFA, Woo, Hyun-Euy, a octroyé le nom coréen « Ye, Young-soo » au Lgén Eyre et lui a remis un parchemin arborant son nouveau nom en Han-geul

Étiquettes : |

Le 4 juin 2019

 

Le commandant adjoint du Commandement des Nations Unies (UNC), le lieutenant‑général (Lgén) Wayne Eyre, a reçu un nom coréen honoraire de la Republic of Korea-U.S. Alliance Friendship Association (RUAFA) au centre des congrès du ministère de la Défense nationale de la République de Corée à Séoul, en Corée du Sud.

Le Lgén Eyre est le premier Canadien à recevoir cet honneur, car il est le premier non-Américain à être nommé commandant adjoint du UNC.

Le président de la RUAFA, Woo, Hyun-Euy, a octroyé le nom coréen « Ye, Young-soo » au Lgén Eyre et lui a remis un parchemin arborant son nouveau nom en Han-geul, un uniforme de taekwondo avec une ceinture noire et un certificat lui accordant le grade honoraire de ceinture noire, quatrième degré.

La cérémonie coréenne d’attribution d’un nom est une tradition coréenne de longue date visant à exprimer de la gratitude et de la reconnaissance pour un excellent service de la part de leaders militaires. Le Lgén Eyre a reçu le nom de famille « Ye » parce que celui-ci est proche, phonétiquement parlant, d’Eyre, et il sera « Ye de Pyeongtaek », où se trouve le UNC. Son prénom, « Young », signifie prospérité et honneur et « Soo » signifie protéger et défendre. Il s’appelle donc « Young-soo » car il a protégé et assuré la paix sur la péninsule coréenne pendant son mandat de commandant adjoint du UNC

« C’est un honneur absolu pour moi de recevoir un nom coréen de la ROK–US Alliance Friendship Association, dit le Lgén Eyre. Je suis profondément touché par tout le soin et l’effort qui ont été mis dans le choix du nom. »

Parmi les témoins de cet honneur, citons l’ambassadeur du Canada en République de Corée, l’honorable Michael Danagher, et l’honorable Yim, Sung-joon, ancien ambassadeur de la République de Corée au Canada, de même que l’honorable Lee, Dong-seop et le général Choi, Byung‑hyuk, membre de l’Assemblée nationale de la République de Corée et commandant adjoint du commandement des forces multinationales (CFC).

« Mon séjour en Corée m’a également permis de mieux apprécier l’importance de l’alliance entre la République de Corée et les États‑Unis pour la sécurité et la stabilité du Nord‑Est de l’Asie. L’effet dissuasif combiné de l’alliance, particulièrement son application dans le cadre de la convention d’armistice, a été le facteur le plus important pour le maintien de la stabilité et de la sécurité régionales pendant les 66 dernières années, raconte le Lgén Eyre. Le travail d’organisations comme la ROK-US Alliance Friendship Association est donc extrêmement important et constitue le fondement des liens sociaux qui rendent cette alliance indestructible. »

La RUAFA a été fondée en 2004 et est composée de membres locaux des communautés des arts, de la culture et des sports, de représentants à la retraite du gouvernement et d’officiers généraux à la retraite de la République de Corée. La RUAFA a décerné des noms coréens à des ambassadeurs des États‑Unis et à des leaders américains, notamment les présidents Donald Trump et Barack Obama. Les récipiendaires comprennent généralement le commandant du UNC/du CFC/des forces militaires des États-Unis en Corée et ses officiers généraux américains en gage d’amitié et de respect dans le but de renforcer l’alliance et d’effectuer un rapprochement entre la Corée et les États‑Unis.

Il poursuit : « Le UNC continue et continuera de soutenir le travail vital de cette alliance. Avec quinze autres États d’origine de l’ONU, le Commandement se tourne vers son document fondateur, la résolution 84 du Conseil de sécurité de l’ONU, pour son orientation. La tâche de « restaurer la paix et la sécurité dans la région » est au cœur de tout ce que nous faisons. D’un côté, nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider à assurer une paix durable sur la péninsule en aidant à mettre en œuvre des ententes et à donner à la démocratie l’espace nécessaire pour fonctionner. De l’autre côté, il est tout aussi important que nous soyons prêts à soutenir le CFC en assurant la sécurité de la République de Corée. Ces deux mots, paix et sécurité, continuent de définir notre existence quotidienne et de nous guider dans nos actions. »

Galerie d'images

Date de modification :