Des hommages au caporal Nathan Hornburg, né le jour de la fête des Pères, perpétuent sa mémoire

Corporal Nathan Hornburg died in Afghanistan on September 24 during Operation SADIQ SARBAAZ (Honest Soldier). He was a Reserve soldier from the King's Own Calgary Regiment, based out of Calgary, Alberta. Caporal Nathan Hornburg a été tué en Afghanistan le 24 septembre au cours de l'Opération Sadiq Sarbaaz (soldat honnête). Il était un réserviste du King's Own Calgary Regiment basé à Calgary, Alberta.

Étiquettes : | |

Calgary (Alberta) – Le caporal Nathan Hornburg est né le jour de la fête des Pères en 1983 – un événement qui a rendu cette journée encore plus spéciale pour son père, Michael.

Le Cpl Hornburg était également une personne spéciale qui a servi son pays avec grande distinction : en tant que réserviste à temps partiel de l’Armée au sein du King’s Own Calgary Regiment (Corps blindé royal canadien), il n’était pas tenu de servir outre‑mer, mais il s’est tout de même porté volontaire pour combattre en Afghanistan.

C’est là que le Cpl Hornburg a été tué par un obus de mortier le 24 septembre 2007 alors qu’il tentait de récupérer un char en panne.

« La communauté locale de Calgary a été durement touchée par son décès », se rappelle le lieutenant‑colonel (retraité) Bill Schultz, qui a assisté aux funérailles dans le cadre de ses fonctions à titre de chef d’état‑major du 41 Groupe‑brigade du Canada, qui comprend l’unité du Cpl Hornburg.

« Les funérailles ont eu lieu au Centre BMO », a ajouté le Lcol (retraité) Schultz. « Il y avait probablement 800 ou 1000 personnes aux funérailles, et d’autres personnes à l’extérieur. Nathan était très aimé par ses pairs. »

Il a rencontré le père de Nathan, Michael Hornburg, le jour des funérailles et, même s’ils n’ont partagé qu’un bref moment ce jour-là, le Lcol (retraité) Schultz a ensuite joué un rôle essentiel dans les efforts continus visant à rendre hommage au Cpl Hornburg.

Premier hommage : Course/marche Loops for the Troops (Circuits pour les troupes)

Ces efforts ont commencé en 2008 avec l’activité Loops for the Troops inaugurale, soit une course/marche organisée par Michael Hornburg en l’honneur de son fils. Les fonds amassés ont été versés au Centre de ressources pour les familles des militaires de Calgary.

L’année suivante, les organisateurs étaient d’avis qu’ils ne disposaient plus de toutes les ressources nécessaires pour continuer de tenir l’activité, donc ils se sont tournés vers le Royal Alberta United Services Institute (RAUSI), une organisation caritative centenaire. Le Lcol (retraité) Schultz est un ancien président et continue de faire partie du conseil d’administration.

« Nous nous occupions de commanditer la course et de fournir la majorité des bénévoles », a‑t‑il affirmé. « Michael et moi sommes devenus de très bons amis. Il est une personne remarquable et il avait à cœur de préserver la mémoire de son fils et d’appuyer les Forces armées canadiennes. »

L’activité Loops for the Troops a continué d’avoir lieu chaque année jusqu’à ce que l’Alberta connaisse, en 2015, une période de ralentissement économique, ce qui a entraîné une baisse importante du mécénat d’entreprise et a eu des répercussions sur les organisations caritatives dans l’ensemble de la province. Par conséquent, les organisateurs ont décidé avec hésitation d’annuler l’activité. Une autre activité, portant le même nom, continue d’avoir lieu à Edmonton.

Deuxième hommage : L’Escadron fantôme entretient un véhicule nommé en l’honneur du Cpl Hornburg

La famille militaire du Cpl Hornburg avait trouvé un autre moyen de rendre hommage à ses confrères tombés au combat.

Avant de partir pour l’Afghanistan, le Cpl Hornburg avait suivi une instruction sur le véhicule blindé de dépannage Leopard 2 avec une unité de la Force régulière : le Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians).

« Le Lord Strathcona’s Horse a une tradition qui remonte à la Deuxième Guerre mondiale selon laquelle il nomme ses chars », a expliqué le Lcol (retraité) Schultz. « Mais il n’avait jamais nommé les véhicules de soutien blindés. »

Peu après le décès du Cpl Hornburg, les membres du Lord Strathcona’s Horse ont nommé l’un de leurs véhicules blindés de dépannage Taurus « Hornburg ». Il a été retiré du service par la suite et préservé aux musées militaires de Calgary en 2015. Ce monument a permis d’illustrer la relation spéciale entre le Cpl Hornburg et sa communauté, et il est devenu bien plus qu’un article exposé.

« À son arrivée aux musées militaires, il était entièrement fonctionnel et était muni de tout le matériel nécessaire pour l’utiliser », a affirmé le Lcol (retraité) Schultz. « Mais personne n’était disponible pour l’entretenir et on n’avait aucun moyen de l’utiliser ou de l’exposer. »

« Anciens combattants qui s’entraident. »

Le Lcol (retraité) Schultz a été informé qu’un groupe d’anciens combattants et de soldats actuels s’était réuni pour s’occuper à la fois du travail et des coûts liés à l’entretien du Hornburg. Ils se sont nommés l’Escadron fantôme et ont adopté la devise « Anciens combattants qui s’entraident ».

« Les gars qui ont formé l’Escadron fantôme payaient pour tout. Ils utilisaient leurs propres outils pour réparer le véhicule. Ils payaient essentiellement pour assurer le fonctionnement du véhicule. »

Le Lcol (retraité) Schultz a expliqué que les activités du groupe étaient conformes au mandat du RAUSI visant à appuyer les anciens combattants, les initiatives de sensibilisation et les activités de commémoration. Il a donc assumé la responsabilité d’appuyer le travail et a lancé une campagne de financement.

Inauguration reportée en raison de la détérioration de l’état de santé de Michael Hornburg

Le groupe, qui poursuit ses activités de collecte de fonds à l’appui de l’entretien du Hornburg, et les membres de l’Escadron fantôme qui avaient préparé le véhicule en vue de son exposition en 2016 ont prévu une cérémonie d’inauguration, mais celle‑ci a été reportée après que l’état de santé de Michael Hornburg s’est détérioré : après avoir terminé le pèlerinage Camino de Santiago de 800 km en Espagne, il a reçu un diagnostic de tumeur au cerveau.

Heureusement, il se sentait assez bien pour assister à l’inauguration tenue en septembre 2017.

« Michael et sa famille étaient présents, ce qui a permis à Michael d’avoir un sentiment d’apaisement en sachant qu’il s’agissait d’un monument vivant en l’honneur de son fils et de tous ceux qui ont fait des sacrifices en Afghanistan, et qu’un organisme de collecte de fonds a contribué à cette cause », a affirmé le Lcol (retraité) Schultz.

Un hommage bien mérité à Michael Hornburg

Michael Hornburg est décédé en mars 2018.

Le Lcol (retraité) Schultz a affirmé qu’il est heureux que les visiteurs des musées militaires aient maintenant l’occasion de voir plus qu’une exposition statique pour les aider à mieux comprendre les sacrifices consentis par le Cpl Hornburg et ses confrères.

« Voir un char soudé sur un bloc de béton n’est pas aussi mémorable qu’un moteur en marche, l’odeur des vapeurs et le bruit et les espaces restreints du véhicule. Les visiteurs se souviendront toujours de cette expérience. »

Galerie d'images

 

 

Par Steven Fouchard, Affaires publiques de l’Armée

Date de modification :