Le NCSM Goose Bay collabore avec des marines partenaires dans les Caraïbes durant l’exercice TRADEWINDS 2019

Lieutenant Commander (LCdr) Daniel Rice, Commanding Officer Her Majesty's Canadian Ship (HMCS) GOOSE BAY, leads a multinational group on a tour of the ship during Exercise TRADEWINDS 2019, Las Calderas Naval Base, Dominican Republic, 31 May 2019. / Le capitaine de corvette Daniel Rice, commandant du Navire canadien de Sa Majesté Goose Bay, s’adresse à un groupe multinational lors d’une visite du navire durant l’exercice TRADEWINDS 2019, à la base navale de Las Calderas, en République dominicaine, le 31 mai 2019. Photo : matelot de 2e classe J. Iglesias, technicien en imagerie, Services d’imagerie de la Formation Photo: Able Seaman J. Iglesias, Imagery Technician, Formation Imaging Services TW01-2019-0355-759

Étiquettes : |

Par l’enseigne de vaisseau de 1re classe William Bélanger-Croteau, officier de pont, NCSM Goose Bay

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Goose Bay et son équipage ont quitté Halifax à la fin mai 2019 pour participer à l’exercice TRADEWINDS 2019 en République dominicaine et à Saint-Vincent-et-les Grenadines, du 30 mai au 21 juin 2019.

L’exercice TRADEWINDS, qui est un exercice annuel multinational interarmées organisé par les États Unis, vise à renforcer la sécurité dans la région des Caraïbes. Cette année, il s’agit du 35e TRADEWINDS depuis sa mise sur pied. Vingt deux pays partenaires se sont entraînés ensemble pour accroître la coopération régionale dans le cadre d’opérations complexes de sécurité et d’aide humanitaire.

« Ce fut un honneur et un plaisir de travailler avec nos pays partenaires dans les Caraïbes pendant l’exercice TRADEWINDS », a déclaré le capitaine de corvette Daniel Rice.

Durant la partie à quai, le NCSM Goose Bay était chargé de coordonner des exercices de matelotage et de lutte contre les avaries pour l’ensemble des participants. Les activités allaient de l’installation d’un boyau au lancement d’une ligne d’attrape. Environ 40 marins de la Garde côtière américaine, de l’Armada de Republica Dominicana et de l’Armada de Mexico ont participé à ces activités, lesquelles ont connu un grand succès et ont permis aux participants de travailler ensemble avant de partir en mer.

Après la partie à quai, le NCSM Goose Bay a pris la mer avec l’USCGC Joseph Tezanos, le RFA Mounts Bay, l’ARD Orion et l’ARM Baja California pour effectuer divers exercices. C’était un bon défi pour l’équipage, car il devait travailler avec un groupe multinational diversifié sur le plan culturel. En revanche, tous comprenaient bien le langage de la marine. Le NCSM Goose Bay a dirigé un tir de formation en exploitant les différentes armes de chaque pays, ainsi qu’un exercice de remorquage avec l’ARD Orion.

« TRADEWINDS m’a permis de voir et d’expérimenter des scénarios réalistes à bord de notre navire et en partenariat avec les autres pays participants. De l’équipe de commandement au reste de l’équipage, le NCSM Goose Bay a fait de ma première sortie en mer une expérience mémorable », a affirmé le matelot de 1re classe Johnston, qui travaille au Service du pont du NCSM Goose Bay.

Bien que la communication soit toujours un défi, le NCSM Goose Bay a l’avantage d’avoir à son bord un marin qui parle couramment l’espagnol. Cet avantage, associé aux efforts de coordination en général, a fait en sorte que les deux exercices ont été très réussis, de même que l’entraînement en général.

« Surmontant les barrières linguistiques et les différences dans les pratiques et les procédures, nos équipes se sont alliées pour coordonner avec succès des activités complexes faisant intervenir de nombreux navires, y compris le tir au canon, la recherche et le sauvetage, et l’interdiction maritime », a déclaré le capitaine de corvette Rice.

Durant la partie en mer, le NCSM Goose Bay a accueilli quatre policiers de la Garde côtière haïtienne pour qu’ils puissent faire l’expérience de la vie en mer à bord d’un navire canadien. Ils ont participé à une visite guidée du navire, conduit une petite embarcation de sauvetage et tiré avec des armes légères. L’équipage du NCSM Goose Bay a offert un accueil chaleureux à ces passagers et leur a rapidement fait sentir qu’ils faisaient partie de l’équipe.

L’exercice TRADEWINDS, qui est parrainé par le Southern Command des États-Unis, est un exercice d’entraînement interarmées, multinational et intégré auquel participent cette année Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, le Belize, les Bermudes, le Canada, la Colombie, la Dominique, les États Unis, la France, la Grenade, le Guyana, Haïti, la Jamaïque, le Mexico, les Pays Bas, la République dominicaine, le Royaume-Uni, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint Vincent-et-les Grenadines, le Suriname et Trinité-et-Tobago.

Galerie d'images

Date de modification :