Visite d’élèves de la Première Nation de Namgis

Étiquettes :

Ens 2 M.X. Déry

Affaires publiques des FMAR(P)

Sept élèves de l’école T’lisalagi’lakw d’Alert Bay ont visité la BFC Esquimalt durant une sortie scolaire dans la région de Victoria.

Le commodore Angus Topshee a invité des membres de la collectivité de Namgis à assister à l’exercice NORTHERN REACH, à Port McNeill, où il a rencontré George Alfred, de Namgis.

Pendant la visite, les élèves s’arrêtent tout d’abord à l’installation de maintenance de la flotte, où travaillent environ mille civils et militaires, soit plus de la moitié de la population d’Alert Bay.

Les élèves découvrent ce qu’il faut pour maintenir la flotte de navires de guerre en suivant les lignes jaunes qui les guident dans l’immense atelier où l’on trouve de l’équipement hautement spécialisé partout.

Le directeur de l’école, Shane Douglas, les incite à songer au large éventail de métiers que l’on trouve en Colombie‑Britannique.

Lorsque le groupe arrive à l’atelier de gravure, le maître de 1re classe Wiggins remet à Bruce Alfred une plaque spécialement créée, laquelle est ornée du logo de la Première Nation de Namgis. Fait intéressait : c’est M. Alfred qui a conçu le logo.

Une fois les visites sur le rivage terminées, les membres du groupe se rendent à une plateforme navale, le NCSM Nanaimo, où le maître de 2e classe (M 2) Gavin Flannigan leur fait découvrir le navire.

« Pourquoi les lumières sont-elles rouges? » demande un élève curieux en pointant du doigt l’éclairage fluorescent rouge.

« Le soir, nous éteignons toutes les lumières, sauf les lumières rouges. Cela nous aide à améliorer notre vision nocturne lorsque nous allons sur les ponts supérieurs ou la passerelle », répond le M 2 Flannigan.

Sur la passerelle, les élèves sont surpris de constater la taille des commandes du système de propulsion du navire, commandes étonnamment petites, étant donné leur puissance.

Le capitaine de frégate Jason Bergen parle au groupe dans sa cabine. Il répond à des questions relativement à la façon dont il a accédé au poste de capitaine du Nanaimo. Il explique qu’il lui a fallu 22 années de travail acharné pour se rendre là où il est aujourd’hui, allant du test d’aptitude au centre de recrutement jusqu’au commandement du navire pendant son dernier déploiement dans le cadre de l’opération CARIBBE, sans oublier toutes les instructions qu’il a suivies au fil du temps.

« Vous entendez ça, poursuit George Alfred, vous n’arrêtez jamais d’apprendre. »

Avant de monter à bord de l’autobus pour entreprendre le trajet de retour de cinq heures jusqu’à Alert Bay, le directeur Douglas présente à Marie Ormiston, des Forces maritimes du Pacifique (Visites et protocole), et au M 2 Flannigan une pagaie sculptée à Alert Bay, laquelle a été signée par les élèves.

« Merci beaucoup d’avoir concrétisé cette visite », souligne le directeur Douglas.

Date de modification :