Mise en commun de meilleures pratiques sur les procédures d’arraisonnement de navires pendant TRADEWINDS 2019

Members of the Canadian Naval Tactical Operations Group and United States Coast Guard provide Mexican Navy personnel with techniques on how to secure the perimeter of a ship at the Las Calderas Naval Station in Dominican Republic on May 31, 2019. / Des membres du Groupe des opérations tactiques navales et de la garde côtière américaine présentent des techniques de contrôle du périmètre d’un navire à des membres de la Marine mexicaine à la station navale de Las Calderas, en République dominicaine, le 31 mai 2019. Photo: Private Tori Lake, Canadian Forces Support Unit (Ottawa) Imaging Services SU14-2019-0547-011

Étiquettes : |

Par le capitaine Christopher Daniel

 

Des opérateurs tactiques maritimes de la Marine royale canadienne travaillent avec des spécialistes de la garde côtière américaine pour offrir des activités d’instruction aux marines de la République dominicaine, du Mexique, de la Jamaïque et d’Haïti, avec qui nous sommes en partenariat. Ils mettent en commun leurs meilleures pratiques sur les procédures d’arraisonnement de navires pendant la première phase de l’exercice TRADEWINDS 2019 à la station navale de Las Calderas, en République dominicaine, du 30 mai au 8 juin 2019.

« Nous nous entraînons avec nos alliés caribéens et avec la garde côtière américaine pour perfectionner notre capacité collective à opérer dans un environnement de sécurité complexe », raconte le lieutenant de vaisseau (Ltv) Benjamin Scott, officier de guerre navale et commandant adjoint du Groupe des opérations tactiques navales (GOTN) basé à la BFC Esquimalt, en Colombie‑Britannique.

L’exercice TRADEWINDS est un exercice interarmées multinational dirigé par les États‑Unis se concentrant sur le renforcement de la sécurité dans la région des Caraïbes. Il est tenu annuellement et l’édition de cette année en est la trente-cinquième depuis sa création. Vingt‑deux pays partenaires s’entraînent ensemble pour améliorer la collaboration régionale dans des opérations complexes d’aide humanitaire et de sécurité.

« Notre équipe est composée de cinq membres du GOTN, explique le Ltv Scott. De plus, deux membres de la garde côtière américaine nous aident à offrir l’instruction. Nous trouvons qu’il est très efficace de travailler avec eux, car nos tactiques, nos techniques et nos procédures sont très similaires. »

Les activités d’instruction tactiques navales comprennent le traitement des personnes, comme la détention et la fouille d’individus qui se trouveraient sous le contrôle de l’équipe d’arraisonnement, ainsi que l’embarquement sécuritaire et la saisie de navires.

« Nous créons des scénarios d’instruction aussi réalistes que possible. Nous communiquons aux participants nos procédures pour les déplacements sécuritaires à bord des petites embarcations utilisées pour les insertions et les arraisonnements, ainsi que les communications et la fouille des navires », ajoute le Ltv Scott.

Un des participants à l’instruction est le marin Randy Disla, de la Marine dominicaine.

« Les aspects théoriques et pratiques de l’instruction sont très utiles pour moi, raconte le marin Disla. Nous avons répété tous les aspects du processus d’arraisonnement, allant des premiers soins aux techniques de contrôle de l’arraisonnement, en passant par les manœuvres de bateau. Je pourrai rapporter des choses que nous avons apprises à mon unité d’appartenance et les partager avec mes collègues. »

En connaissant les tactiques, les techniques et les procédures de leurs partenaires, les différents pays peuvent travailler ensemble de façon plus efficace quand on fait appel à eux pour protéger la sécurité des eaux caribéennes.

TRADEWINDS est parrainé par le United States Southern Command et est un exercice interarmées, multinational et interinstitutions rassemblant, cette année, des participants d’Antigua‑et‑Barbuda, des Bahamas, de la Barbade, du Belize, des Bermudes, du Canada, de la Colombie, de la Dominique, des États‑Unis, de la France, de la Grenade, de la Guyane, d’Haïti, de la Jamaïque, du Mexique, des Pays‑Bas, de la République dominicaine, du Royaume-Uni, de Saint‑Kitts‑et‑Nevis, de Saint‑Vincent‑et‑les Grenadines, du Suriname et de Trinité‑et‑Tobago.

 

Galerie d'images

Date de modification :