Des planificateurs militaires canadiens entraînent des partenaires des Caraïbes dans le cadre de TRADEWINDS 2019

Members from various nations participating in Exercise TRADEWINDS discuss strategies and tactics during the Operational Planning Process at Las Calderas Naval Base in the Domnican Republic on June 3, 2019. / Des membres de différents pays qui prennent part à l’exercice TRADEWINDS discutent à propos de stratégies et de tactiques lors du processus de planification opérationnelle, à la base navale de Las Calderas Naval en République dominicaine, le 3 juin 2019. Photo Credit: Private Tori Lake Canadian Forces Support Unit (Ottawa) Imaging Services © 2019 DND-MDN Canada

Étiquettes : |

Rédigé par : capitaine Christopher Daniel

 

Huit membres des Forces armées canadiennes (FAC) présentent le processus de planification opérationnelle aux membres du personnel participants du quartier général dans le cadre de l’Exercice TRADEWINDS 2019. En outre, les membres des FAC les encadrent, alors qu’ils s’occupent du quartier général de la Force opérationnelle des Caraïbes en République dominicaine et à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, du 30 mai au 21 juin 2019.

« Notre rôle dans cet exercice est d’aider à la planification et à la mise en œuvre d’opérations de sécurité conjointes et à l’établissement et au bon fonctionnement d’un quartier général de la Force opérationnelle des Caraïbes,” explique le lieutenant-colonel Keith Rudderham, commandant des Cape Breton Highlanders à Sydney, en Nouvelle-Écosse et encadreur principal du contingent des FAC. « Nous offrons également une instruction sur l’intervention efficace en matière d’aide humanitaire et en cas de catastrophe, » ajoute-t-il.

L’exercice TRADEWINDS est un exercice interarmées multinational dirigé par les États-Unis dont l’objectif est de renforcer la sécurité dans la région des Caraïbes. L’exercice, qui a lieu sur une base annuelle, célèbre cette année son 35e anniversaire et 22 pays partenaires s’entraînent ensemble pour renforcer la coopération régionale lors d’opérations humanitaires et d’opérations de sécurité complexes.

L’entraînement du quartier général de la Force opérationnelle des Caraïbes est divisé en deux phases.

« Durant la première phase, nous aidons les participants de l’exercice à comprendre le cycle de planification opérationnel, » explique le Lcol Rudderham. « Nous donnons la leçon, puis les participants mettent en pratique ce qu’ils ont appris durant la partie théorique. Ils ont l’occasion d’évaluer la situation sur le terrain et de trouver des façons de faire face aux défis avant de présenter leur plan d’action au commandant et de rédiger un plan engendrant un ordre d’opération, » ajoute-t-il.

Les instructeurs des FAC représentent une fonction dans le système d’état-major continental de J1 à J9. L’un d’eux est le capitaine Noel Haliski du Centre du renseignement de la force terrestre à Ottawa. Il est un instructeur et un encadreur pour le J2 Renseignement dans le cadre de l’exercice TRADEWINDS.

« Mon module d’instruction concerne l’Analyse tactique graphique, un processus utilisé au Canada pour obtenir des produits du renseignement qui appuient l’élaboration des plans et la mise en œuvre des opérations pour les commandants et leurs états-majors, » déclare le Capt Haliski. « Mon objectif est de leur présenter les étapes et leur expliquer quels sont les besoins de base, de les encadrer durant la mise en pratique du processus de planification opérationnelle et de m’assurer qu’ils le connaissent bien lors de la mise en œuvre du plan. »

Durant la deuxième phase, l’entraînement passera de la planification opérationnelle à la mise en œuvre d’opérations. Les membres du personnel du quartier général de la Force opérationnelle des Caraïbes travailleront dans un environnement simulé. Ils recevront des scénarios nécessitant des solutions rapides pour résoudre ou atténuer le problème présenté.

« Nous voulons renforcer la coopération entre les pays partenaires dans les Caraïbes pour que nous puissions apprendre à nous connaître et ainsi collaborer de façon optimale dans l’éventualité où une intervention à court préavis est nécessaire pour répondre à une situation de sécurité ou une catastrophe naturelle, » explique le Lcol Rudderham.

« J’aime cet exercice et je trouve que les modules d’instruction sont très utiles, » indique l’inspecteur de police Carlos Silvester John du service de police de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. « Les séances théoriques sont très instructives et l’entraînement pratique est réaliste. Je vais rapporter cette information à Saint-Vincent et l’ajouter à mon processus de planification et à la gestion du personnel du quartier général, » ajoute-t-il.

TRADEWINDS est parrainé par le United States Southern Command et est un exercice d’instruction interarmées multinational et interorganismes. Cette année, les participants sont les suivants : Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, le Belize, les Bermudes, le Canada, la Colombie, la Dominique, la République dominicaine, la France, la Grenade, la Guyane, Haïti, la Jamaïque, le Mexique, les Pays-Bas, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Suriname, Trinité-et-Tobago, le Royaume-Uni et les États-Unis.

 

Galerie d'images

Date de modification :