Le COMFOSCAN représente l’Innovation au sein de la Défence nationale au Salon de l’innovation de la RCN

Automated Goniometer, co-sponsored by CANSOFCOM PROMETHEUS Innovation Programme and DRDC, showcased at the Innovation Fair on May 22, 2019 in the National Capital Region‎. Photo: ADM(DIA) Communications . ***Le goniomètre automatisé, coparrainé par le programme d’innovation du projet Prometheus du COMFOSCAN et RDDC, exposé au Salon de l’innovation, le 22 mai 2019, dans la région de la capitale nationale. Photo : Communications du SMA(DIA)

Étiquettes : | | |

Le Salon de l’innovation de la région de la capitale nationale (RCN) s’est tenu au Centre national des arts (CNA) à Ottawa, le 22 mai 2019.

À ce salon, organisé par le gouvernement du Canada (GC) dans 17 villes, les équipes du gouvernement ont exposé les faits saillants de leur travail d’innovation. Le thème principal était l’exploration des mentalités et des comportements nécessaires pour bâtir une fonction publique souple, inclusive et mieux outillée conformément à la vision Au-delà de 2020 du gouvernement.

Stephen Burt, sous-ministre adjoint (Données, innovation et analytique) [SMA(DIA)] et champion de la Défense pour Au-delà de 2020, reconnaît les avantages de l’adoption de pratiques pour une Équipe de la Défense souple, inclusive et outillée à l’appui de Protection, Sécurité, Engagement.

« Nous devons être plus souples, inclusifs et mieux outillés pour trouver des solutions novatrices à des problèmes complexes, et pour obtenir de meilleurs résultats. Au-delà de 2020 vise à encadrer et à amplifier les initiatives en cours dans l’ensemble de notre ministère et à appuyer la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement. » – Stephen Burt, SMA(DIA)

Parmi les innovations exposées au Salon de l’innovation de la RNC était le goniomètre automatisé, un exemple de l’adoption de nouvelles approches pour résoudre des problèmes technologiques.

Le goniomètre est coparrainé par le programme d’innovation du projet Prometheus du COMFOSCAN, par l’entremise des grands projets cliniques, et par Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC). Il s’agit d’une plateforme de caméra très spécialisée servant à mesurer des objets tridimensionnels, qui peut fournir des éléments d’entrée des algorithmes d’apprentissage automatique pour la surveillance et la reconnaissance d’objets.

Les étudiants de quatrième année en génie mécanique à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard à l’origine de ce projet se sont mérités deux prix d’équipe, l’un pour les défis techniques relevés et l’autre pour l’excellence de la conception, et l’un d’entre eux s’est vu décerner une médaille d’or individuelle par la Société canadienne de génie mécanique.

D’autres travaux seront effectués sur le goniomètre à RDDC Valcartier où il servira à réaliser des essais et des examens afin d’explorer son utilisation potentielle.

Les grands projets cliniques sont pour le COMFOSCAN une source de recrutement pour sa force virtuelle, un groupe d’étudiants qui désirent travailler à des projets pour le COMFOSCAN, habituellement à distance. Ces étudiants sont associés à un projet clinique principal ou ils ont été désignés lors de la participation du COMFOSCAN au marathon de programmation Hack the North de l’Université de Waterloo en 2018.  

Date de modification :