Ça pourrait être vous!

The Office of the Chief Military Judge (CMJ) is looking for CAF members at the rank of PO1/WO or PO2/Sgt to become military court reporters, with training to begin as soon as possible. ~ Le Cabinet du juge militaire en chef (JMC) est à la recherche de membres des FAC ayant le grade de M1/Adj ou M2/Sgt qui souhaitent devenir sténographes judiciaires. Les candidats ou les candidates retenus devront commencer leur formation dès que possible.

Étiquettes : |

Le Cabinet du juge militaire en chef (JMC) est à la recherche de membres des FAC ayant le grade de M1/Adj ou M2/Sgt qui souhaitent devenir sténographes judiciaires. Les candidats ou les candidates retenus devront commencer leur formation dès que possible.

Qu’est-ce qu’une cour martiale?

Les cours martiales sont des tribunaux militaires officiels dont les auditions sont présidées par des juges militaires indépendants. Ces tribunaux sont de nature similaire à celle des tribunaux criminels civils, sauf que c’est le tribunal qui se déplace aux endroits où les FAC sont localisées ou déployées.

Qu’est-ce qu’un sténographe judiciaire?

Un sténographe judiciaire fournit des services administratifs aux cours martiales et est chargé de préparer le procès-verbal des débats de chaque cour martiale. Le sténographe judiciaire est un témoin officiel d’une instance judiciaire qui consigne avec exactitude ce qui a été dit par toutes les personnes participant à l’audience. Il est un observateur neutre dont les dossiers deviennent le compte rendu officiel des débats.

En quoi consiste le travail du sténographe judiciaire?

Puisque le sténographe judiciaire est l’expert au niveau du déroulement des procédures et est la personne à qui l’on fait appel en raison de ses connaissances professionnelles, il est tenu à ce titre de se rendre sur le lieu du procès avant le début de celui-ci.  Au cours du procès, le sténographe judiciaire saisit les mots prononcés au cours des débats et il est chargé de consigner, de contrôler et de sécuriser toutes les pièces présentées lors des débats tout en faisant office d’adjoint judiciaire du juge militaire.  À la fin du procès, le sténographe judiciaire prépare la transcription des débats de l’instance qui est obtenue à partir de l’enregistrement, y compris la production de la  décision judiciaire pour le site Web.

Quelles sont les compétences requises et qui peut postuler?

Le sténographe judiciaire doit, être doué pour la transcription des débats à partir d’enregistrements. Pour devenir un sténographe judiciaire, il faut investir du temps et du travail.  La formation en cours d’emploi qui vise à obtenir la certification se donne au Cabinet du JMC situé à Gatineau (Québec). La formation est d’une durée approximative de 6 mois.

Les postes de sténographe judiciaire sont pourvus à partir d’un processus continu de reclassement volontaire ouvert à tous les groupes professionnels et les militaires peuvent postuler à tout moment au cours de l’année. Les critères d’admission comprennent un profil linguistique bilingue valide de « CCC » ou plus élevé; cependant, dû au fait que le groupe professionnel est actuellement inférieur au Niveau Planifié de Dotation (NPD), les candidats  qui ne répondent pas au profil linguistique sont quand même admissibles à postuler et seront considérés.

Les M1/Adj ou les M2/Sgt détenant au moins 3 ans d’ancienneté dans le grade (M2/Sgt seront promus au grade de M1/Adj après certification), qui ont une catégorie médicale minimale de 432335, et qui ont la capacité de dactylographier 40 mots par minute, tout en ayant une bonne maîtrise de la grammaire et de l’orthographe dans les deux langues officielles, sont admissibles à postuler au programme de reclassement.

Tous les sténographes judiciaires sont mutés au Cabinet du JMC qui est situé au Centre Asticou à Gatineau (Québec).

Pour de plus amples informations, veuillez communiquer avec l’administrateur adjoint de la cour martiale, Michel Saindon, à Michel.Saindon@forces.gc.ca ou au numéro 819-994-7540.

Galerie d'images

Date de modification :