La transformation du système d’instruction navale du Canada

Étiquettes : | |

Par le commandant Bradley White, gestionnaire de programme de la transformation du système d’instruction navale

La Marine transforme discrètement presque tous les aspects du système d’instruction navale du Canada, et les gens devraient en être conscients. Ce n’est un secret pour personne que la Marine, en commençant par le NCSM Harry Dewolf, a entamé l’un des programmes les plus ambitieux de renouvellement jamais entrepris, mais la Marine n’est pas composée seulement d’acier. En fait, comme le dit le vieil adage, ce sont les marins qui forment la Marine, pas les navires. Pour faire fonctionner ces nouveaux navires et maintenir notre norme élevée à l’égard des marins et des officiers, nous devons tout faire pour mettre en place une bonne instruction. Certes, les nouveaux navires seront accompagnés de trousses d’instruction afin de donner la formation des membres du cadre initial d’instructeurs (FMCII – l’instruction permettant aux marins déjà qualifiés de se familiariser avec de nouveaux systèmes), mais nous souhaitons également moderniser tous les aspects de l’instruction, qu’il s’agisse de l’instruction militaire de base à l’intention des réservistes de la Marine, des cours de métier, des exercices de combat ou des programmes d’instruction sur le commandement et le leadership. Si le but est de veiller à ce que le personnel puisse faire son travail au meilleur de ses capacités, sur de nouveaux navires, alors la bonne question à se poser est : comment allons-nous y parvenir?

Comment?

Depuis 2013, le Système d’instruction navale mène des recherches et planifie cette transformation. En outre, un certain nombre de mesures de modernisation ont déjà été prises, conformément aux plans initiaux. Tous ces éléments s’inscrivent dans le programme de transformation du système d’instruction navale dirigé par le commandant Groupe du personnel et de l’instruction de la Marine, le capitaine de vaisseau Martin Drews. Grâce à une approche de volets d’activité en constante évolution, nous avons défini le problème (volet I), puis nous avons restructuré le système d’instruction navale en vue de pouvoir intégrer des méthodes modernes d’instruction et de nouveaux systèmes d’instruction. L’essentiel des efforts est en fait déployé dans le cadre du dernier volet, où nous mobilisons l’industrie et d’autres partenaires afin d’exécuter un plan complet qui offrira à la Marine des technologies, des méthodes et des pratiques d’instruction modernes. Juin 2019 marquera le début de la mise en œuvre du programme et des projets qui auront le plus d’incidence sur les changements d’envergure.

Qu’est-ce qui s’en vient?

Les stagiaires peuvent s’attendre à des cours normalisés, plus réalistes et offerts en temps opportun. Il faut s’éloigner de la méthode des exposés en classe, et des mesures ont déjà été prises à cet égard dans le cadre de nombreux programmes d’instruction. La mise en œuvre du nouveau cours de techniciens de marine présente un bon exemple des solutions mixtes que nous adopterons, notamment : des exposés au besoin, des volets en ligne individuels et collectifs, des simulateurs de pointe, des outils d’instruction plus détaillés et des schémas qui représentent mieux la réalité. Cependant, cette transformation va bien au-delà de ce qui a été fait auparavant. Nous offrirons des modules d’instruction de plus petite taille afin que les marins puissent les consulter sur des appareils mobiles, et apprendre ou se perfectionner depuis n’importe quel endroit, même en mer. Nous continuerons à établir des connexions entre un nombre croissant de systèmes et de simulateurs afin que l’instruction représente au mieux la réalité. Nous commencerons à utiliser la technologie infonuagique, et nous nous efforcerons d’utiliser tous les moyens à notre disposition pour donner les cours, y compris la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Notre objectif est de faire en sorte que l’instruction ne soit plus seulement liée à un cours, mais plutôt accessible, omniprésente et adaptée aux besoins des marins.

Galerie d'images

Les dirigeants peuvent s’attendre à ce que leurs marins progressent mieux et fassent l’objet d’une meilleure gestion. Rien n’est plus irritant que d’attendre la prestation d’un cours et de voir celui-ci reporté ou annulé. Grâce à l’adoption d’outils modernes de gestion du personnel et des installations, nous pourrons veiller à ce que les marins suivent leurs cours au moment où ils en ont besoin, en fonction de leur avancement professionnel et de leur montée en grade.

Le système sera intentionnellement lié et adapté aux besoins opérationnels. Il faut l’admettre, nous avons besoin de marins prêts à aller en mer, qui peuvent satisfaire à des normes élevées et renforcer celles-ci. La seule façon d’y parvenir est de veiller à la réussite du programme de transformation du système d’instruction navale. Le programme de transformation du système d’instruction navale tient non seulement compte de nouvelles méthodes et de nouveaux outils, mais aussi d’une mise en œuvre en simultané avec d’autres plans. Du point de vue des établissements et des espaces d’apprentissage, nous travaillons en collaboration avec le sous-ministre adjoint (Infrastructure et environnement) afin que ses plans en matière de biens immobiliers tiennent compte de nos besoins à venir. Nos besoins d’instruction modernisée constitueront le fondement de la construction d’infrastructures d’instruction sur les deux côtes. Le centre d’instruction de soutien commun qui ouvrira bientôt à Halifax est le premier des nouveaux établissements d’instruction. Ces mêmes besoins seront intégrés dans les plans de renouvellement des divisions de la Réserve navale, de façon à garantir que tous les investissements mènent au renforcement de leurs capacités d’instruction. Essentiellement, la transformation du système d’instruction navale est exécutée conjointement à tous les projets liés aux nouveaux navires, y compris aux navires de combat de surface canadiens, de façon à ce que la mise à l’eau de ces navires s’accompagne d’une mise en service de nouvelles technologies et infrastructures d’instruction.

L’un des principaux éléments de l’effort de modernisation est le projet de modernisation du système d’instruction et d’état de préparation opérationnelle, qui est géré par le directeur – Besoins de la Marine et fondé sur les besoins liés à la transformation du système d’instruction navale. En tenant compte des besoins relatifs à la transformation du système d’instruction navale, ce projet incomparable produira des outils d’apprentissage reposant sur la technologie et des simulateurs pour le système d’instruction à venir. En parallèle aux nouvelles méthodes d’instruction et infrastructures, ainsi qu’aux nouveaux outils et processus de gestion de l’instruction découlant de la transformation du système d’instruction navale, la modernisation du système d’instruction et d’état de préparation opérationnelle déterminera la majorité de la nouvelle technologie qui sera utilisée par le système d’instruction navale.

En résumé, l’avenir semble prometteur. Grâce à l’exécution d’un plan judicieux, en parallèle aux projets liés aux nouveaux navires et aux projets comme la modernisation du système d’instruction et d’état de préparation opérationnelle, la transformation du système d’instruction navale mettra en place le système d’instruction de demain. Les marins peuvent s’attendre à voir apparaître de nouveaux éléments modernes, mis en œuvre progressivement, à mesure que la technologie et les investissements font avancer la transformation. Finalement, les marins peuvent s’attendre à la construction de nouveaux édifices et à la mise en œuvre d’outils d’apprentissage reposant sur la technologie encore plus perfectionnés vers le milieu des années 2020.

De l’information et des communications supplémentaires suivront au fil de la mise en œuvre du plan. Nous vous invitons à lire la Stratégie relative au futur système d’instruction navale (2015) et le « Concept de l’instruction » (2019) du Système d’instruction navale pour en savoir plus.

Date de modification :