Départ à la retraite d’une légende après 43 ans

Étiquettes :

PM 2 Dave Skinner, officier d’état-major, CCP Atlantique

Le 29 mars 2019, après avoir accroché son tablier et ses tondeuses, Sandra Elizabeth Croney, mieux connue sous le nom de « Betty », a verrouillé la porte de son salon de barbier pour la dernière fois. Depuis près de 43 années, elle était la barbière bien connue du pavillon A.

Originaire de Halifax, Betty a grandi à l’extrémité nord de la ville et a fréquenté l’école secondaire Queen Elizabeth avant d’obtenir son diplôme de la Nova Scotia Institute of Technology (maintenant le NSCC, sur la rue Leeds). Betty a commencé à couper des cheveux à Shannon Park, le 21 avril 1976, et elle a reconnu immédiatement les profonds liens qu’elle entretient avec ses clients. Betty n’est pas restée longtemps à Shannon Park avant de déménager du côté de Halifax; elle a réinstallé son salon de barbier à l’angle du pavillon Atlantique, où elle a passé les quatre prochaines décennies, jusqu’à la démolition du pavillon A en 2017.

Visiter le salon de barbier de Betty pour se faire couper les cheveux était une expérience bien particulière : du sourire joyeux qu’elle affiche en vous disant de vous abaisser « les os » de sorte à atteindre le dessus de votre tête, aux discussions sur la politique vestimentaire de la BFC Halifax, les politiques et les rumeurs récents qui circulent autour de la base. Pendant que vous payiez, vous alliez sûrement entendre le début de sa conversation avec le prochain client, ou poursuivre la conversation qui prenait fin, d’après vous, lorsque vous passiez rapidement l’aspirateur pour nettoyer votre uniforme.

Les heures d’ouverture du salon de barbier du pavillon A variaient tout au long de l’année, car Betty restait toujours au fait des cérémonies de passation de commandement de la base (auxquelles elle était même invitée), des rassemblements de fin de cours et de toute autre activité qui nécessitaient des soldats, des marins et des aviateurs à l’allure chic. On savait très bien que le salon de barbier de Betty serait ouvert à 5 h 30 et qu’elle serait prête à accueillir son premier client, dès qu’il franchirait le seuil de sa porte.

Au fil des ans, je suis passé maintes fois au salon de barbier pour visiter Betty. J’y suis allé en tant que militaire du rang subalterne au début des années 1990, afin de faire suite à la recommandation d’un certain premier maître qui m’a encouragé à y aller et à mentionner son nom de sorte à profiter du « spécial du premier maître ». Et dernièrement, c’était comme marin vieillissant, tout simplement afin de lui dire bonjour et ressentir de la nostalgie pour de merveilleux moments qui restent gravés dans ma mémoire.

Au cours des années, Betty a toujours appuyé les Services de l’aumônerie et régulièrement fait des dons au fonds.

Sans l’ombre d’un doute, tu vas manquer à la grande famille à laquelle tu appartiens depuis de nombreuses années, Betty. Bon vent et bonne mer, je te remercie de ces bons souvenirs!

Transcript

Personne 1 : Merci, Betty. Vous avez été très gentille avec moi, vraiment!

Personne 2 (montrant la naissance des cheveux) : Merci beaucoup, Betty!

Personnes 3 et 4 : Merci, Betty! (À l’unisson)

Personne 5, 6 et 7 : Merci, Betty! (À l’unisson)

Personne 8 et 9 : Merci, Betty, de votre service et de votre travail acharné!

Galerie d'images

Date de modification :