Le vlogue de las sous-ministre: Semaine de la santé mentale

Étiquettes : | |

Transcription

Nous devons prendre soin de nos équipes. Nous devons veiller à ce que les personnes se sentent appuyées, tant sur le plan professionnel que personnel.

C’est tout particulièrement important lorsque les gens traversent des périodes difficiles de leur vie, comme cela nous arrive tous à un moment donné.

Nous devons nous assurer de voir ce qu’il y a au-delà de ce qui saute aux yeux, au-delà de l’apparence physique. Évidemment, je parle ici de la santé mentale. Et c’est un sujet dont nous parlons enfin plus ouvertement dans notre milieu de travail.

Nous avons tendance à mieux comprendre la santé et les maladies physiques que la santé mentale. Il est toutefois essentiel de traiter les deux de façon égale, parce que c’est du pareil au même. Lorsqu’une personne se fracture la jambe, nous l’envoyons chez le médecin. Lorsqu’une personne a un rhume, nous l’incitons à rester à la maison. Et c’est en grande partie par égoïsme, car nous ne voulons pas attraper son rhume. Cependant, nous ne faisons pas la même chose avec des gens qui souffrent de problèmes touchant le bien-être mental.

Prendre soin de la santé mentale est tout aussi important, mais nous avons des lacunes à combler à cet égard, car nous devons être en mesure de reconnaître les problèmes de santé mentale, surtout en milieu de travail.

Date de modification :