Des techniciens de l’ARC impressionnent à une compétition d’entretien aérospatial

Neuf personnes debout sur une scène. À l’extrémité gauche du groupe se tient une personne vêtue d’un uniforme à camouflage vert pâle. Au milieu se trouvent sept personnes portant des uniformes à camouflage militaires canadiens. À l’extrémité droite se tient une personne portant des vêtements civils.
L’équipe du 435e Escadron de transport et de sauvetage, basé à Winnipeg, est arrivée deuxième dans l’ensemble de la catégorie militaire lors de la compétition d’entretien aérospatial tenue du 8 au 11 avril à Atlanta, en Géorgie. PHOTO : Major Holly-Anne Brown

Étiquettes : | | |

La pression n’a rien d’étranger aux techniciens d’aéronefs de l’Aviation royale canadienne.

Ils savent que la disponibilité opérationnelle des Forces armées canadiennes et la capacité d’exercer une puissance aérienne quand et où elle est nécessaire dépendent grandement de leur capacité d’entretenir les aéronefs de l’ARC pour qu’ils soient prêts à partir sur-le-champ afin de participer à des opérations.

En avril 2019, l’ARC a accentué la pression en envoyant cinq équipes, soit plus de 30 militaires, à Atlanta, en Géorgie, où elles ont passé quatre jours afin de participer à la compétition annuelle d’entretien aérospatial, commanditée par l’Aerospace Maintenance Council.

Lire le reste de l’article . . .

Date de modification :