Engagement en coopération dans l’océan Pacifique

Des marins canadiens et des membres de la garde côtière américaine dans une petite embarcation pneumatique s’approchent d’un navire afin de monter à bord.
Crewmembers from HMCS WHITEHORSE and members from the U.S. Coast Guard practice manouevres in a Rigid Hulled Inflatable Boat (RHIB), in the Pacific Ocean during Operation CARIBBE on March 27, 2019. Photo: OP CARIBBE Imagery Technician, HMCS WHITEHORSE XC06-2019-0005-004 ~ Des membres de l’équipage du NCSM Whitehorse et de la garde côtière américaine s’entraînent à l’exécution de manœuvres à bord d’une embarcation pneumatique à coque rigide (RHIB), durant l’opération CARIBBE dans l’océan Pacifique, le 27 mars 2019. Photo : Technicien en imagerie de l’Op CARIBBE, NCSM Whitehorse XC06-2019-0005-004

Étiquettes : |

Par le capitaine Annie Morin, officier des affaires publiques de l’opération CARIBBE

Les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Yellowknife et Whitehorse sont très occupés à mener l’opération CARIBBE, la contribution du Canada à l’opération de répression du trafic illicite de la Joint Interagency Task Force South (force opérationnelle intégrée et interarmées – Sud) des États‑Unis.

Au cours d’un exercice en mer, les NCSM Yellowknife et Whitehorse ont navigué avec l’Armada de Mexico Hidalgo du Secretaria de Marina du Mexique, le garde-côte Terrell Horne de la garde côtière américaine et l’United States Ship Independence afin d’exercer leur interopérabilité.

L’exercice a eu lieu le 26 mars 2019 dans l’océan Pacifique. Les objectifs de cet exercice d’un jour étaient de permettre aux équipages des navires participants de s’entraîner à mener des activités à proximité les uns des autres en naviguant en diverses formations, à communiquer efficacement avec les autres navires et à favoriser le contact social grâce à l’échange de personnel provenant de chacun des navires.

« Cette activité a permis aux partenaires mexicains, américains et canadiens dans le domaine de la défense de renforcer les relations nécessaires pour défendre l’Amérique du Nord », a déclaré le capitaine de corvette Donald Thompson-Greiff, commandant du NCSM Yellowknife. « Dans le cadre de l’activité, les marins subalternes ont eu l’occasion de visiter les navires de la SEMAR, de la garde côtière américaine et de la marine américaine pour mieux comprendre comment vivent et travaillent les marins de nos pays respectifs quand ils sont en mer. Cette camaraderie renforce la confiance et la compréhension mutuelles, ce qui nous permet d’être mieux préparés à offrir notre soutien et à nous intégrer durant les opérations. »

Le Canada, de même que le Mexique et les États-Unis, participent à un effort global visant à effectuer des opérations maritimes dans le but de dégrader les réseaux menaçants et de perturber les déplacements illicites dans l’environnement maritime commun aux trois pays.

Dans le cadre d’un engagement en coopération, un exercice organisé avec des forces de passage constituait l’activité phare du déploiement. Il avait pour but de mettre en application les protocoles établis dans le cadre de l’Initiative nord-américaine de sécurité maritime, une action trilatérale du Canada, du Mexique et des États‑Unis visant à renforcer l’efficacité opérationnelle en matière de sécurité maritime.

Galerie d'images

  • Des marins canadiens et des membres de la garde côtière américaine dans une petite embarcation pneumatique s’approchent d’un navire afin de monter à bord.
  • Un marin canadien à bord d’un navire passe une corde aux marins canadiens et aux membres de la garde côtière américaine dans une petite embarcation pneumatique pour les aider à monter à bord.
  • Une petite embarcation pneumatique du Canada s’approche d’un navire de la garde côtière américaine dans l’océan Pacifique. Un navire mexicain navigue en arrière-plan.
  • Un navire canadien navigue dans l’océan Pacifique par une journée nuageuse.
Date de modification :