Des navires de la classe ORCA se rendent dans le Nord de l’île de Vancouver

Étiquettes : |

Par l’enseigne de vaisseau de 1re classe M. X. Déry

Il y a eu de nombreuses premières lors des récentes activités communautaires menées par la Marine royale canadienne dans le Nord de l’île de Vancouver : la première fois que des navires de la classe ORCA font le plein à Port Hardy, la première fois qu’ils accostent à Port McNeill et la première fois que de  nombreux jeunes de la région rencontrent des marins en uniforme.

Environ 500 personnes sont venues visiter deux navires de la classe ORCA qui ont accueilli le public pendant la fin de semaine du 30 mars 2019, et plus de quarante personnes ont participé à une journée en mer, notamment la maire de Port McNeill, Gabriele Wickstrom.

« Votre visite suscite beaucoup d’intérêt dans la ville, et je remarque qu’il y a beaucoup de monde sur les quais. C’est formidable de voir que vous avez été bien accueillis chez nous », a-t-elle déclaré.

Le commodore Angus Topshee, commandant de la Flotte canadienne du Pacifique, a participé pendant quelques jours à la visite et s’est entretenu avec des représentants locaux, dont le chef de la Première nation Namgis à Alert Bay.

« C’est toujours intéressant d’écouter le point de vue d’une petite localité qui tire sa subsistance de la mer. Ce fut aussi une grande de joie de sortir par une belle journée comme celle-ci et de voir les paysages incroyables que le Canada a à offrir », a-t-il précisé.

Galerie d'images

En plus des navires, un autobus de recrutement se trouvait sur les lieux pour présenter les carrières offertes au sein des Forces armées canadiennes, des membres du 4e Groupe de patrouille des Rangers canadiens ont parlé au public et Sonar, la mascotte de la Marine, a diverti les enfants le long de la jetée, posant pour des photos et donnant des tapes dans la main.

Au même moment, à Port Hardy, le capitaine de corvette Todd Kennedy a visité le Sacred Wolf Friendship Centre pour faire don, au nom de l’organisme Boomer’s Legacy, de tuques, de poupées et de couvertures à l’appui de leurs programmes d’éducation parentale. Boomer’s Legacy est un organisme de bienfaisance nommé en l’honneur du caporal Andrew « Boomer » Eykelenboom, un soldat dévoué et un infirmier des Forces armées canadiennes (FAC) tué par un kamikaze en 2006.

« Nous allons pouvoir nous servir immédiatement de ce don dans le cadre de nos programmes. Nous avons en place beaucoup de programmes pour les familles ainsi que des programmes d’éducation parentale pour les femmes enceintes. C’est un honneur et un privilège de recevoir ce don de la part de l’organisme Boomer’s Legacy », a déclaré Garth Holden, président intérimaire du centre Sacred Wolf. Il a ajouté qu’il avait été lui-même infirmier dans les FAC et qu’il avait rencontré le caporal Eykelenboom.

Date de modification :