Exercice ROGUISH BUOY 2019 : les plongeurs de combat célèbrent 40 ans de partenariat international

Des membres de l’équipe de plongée de combat du 4e Régiment d'appui du génie de l’Armée canadienne et de l’armée néerlandaise pratiquent des drills d’urgence après la plongée à la rampe de mise à l’eau du lac Cultus
Des membres de l’équipe de plongée de combat du 4e Régiment d'appui du génie de l’Armée canadienne et de l’armée néerlandaise pratiquent des drills d’urgence après la plongée à la rampe de mise à l’eau du lac Cultus le 12 février 2019, dans le cadre de l’exercice ROGUISH BUOY 2019. Toutes les équipes de plongée devaient passer une journée à pratiquer les drills de plongeurs en détresse avant que l’exercice commence ses principaux scénarios d’évaluation. Ces drills permettent aux superviseurs de plongée de revoir les meilleures façons de gérer les urgences. Photo: Caporal Brody Bissett, École du génie militaire des Forces canadiennes, Centre d’instruction au combat (CIC) Gagetown.

Étiquettes : | | | |

Par le capitaine Andrew M.G. Jarvis

En février dernier, des plongeurs des quatre équipes de plongée de combat se sont déployés à Cultus Lake, en C.-B., où ils ont rencontré des plongeurs de l’Allemagne, de la Hollande, du R.-U. et des É.-U. pour participer à une activité d’entraînement qui a lieu depuis 1979.

L’exercice ROGUISH BUOY est un exercice annuel organisé par le Centre de plongée de l’Armée de l’École du génie militaire des Forces canadiennes (EGMFC) qui offre une instruction progressive et prépare les plongeurs de combat de l’Armée, et les forces alliées participantes, aux défis rigoureux auxquels ils font face dans notre environnement de sécurité en évolution. L’exercice ROGUISH BUOY donne l’occasion aux plongeurs de combat de l’Armée de recevoir une instruction continue de plongée pour perfectionner les compétences développées à l’EGMFC et aux différents régiments du génie, tout en permettant d’évaluer l’interopérabilité des tactiques, techniques et procédures avec nos partenaires militaires alliés.

L’exercice ROGUISH BUOY fonctionne selon un cycle d’instruction de trois ans qui alterne entre la construction et démolition sous-marine, la plongée sous la glace et le soutien rapproché du génie. Comme l’accent de cette année était mis sur le soutien rapproché du génie, les tâches comprenaient l’insertion tactique et les techniques d’extraction pour les équipes de plongée de combat, l’ouverture de brèche dans champs de mines et l’emplacement de ce dernier, et le franchissement de brèches.

Dans le cadre de l’engagement de l’Armée à l’égard de l’efficacité opérationnelle, l’exercice ROGUISH BUOY emploie une instruction réaliste, stimulante et adaptée afin de réussir dans un environnement de sécurité en constante évolution, peu importe les conditions. Ces rigoureuses conditions d’instruction sont essentielles afin de répondre aux exigences hautement techniques des forces armées modernes comme les Forces armées canadiennes.

Malgré la neige battante et les températures sous le point de congélation, les équipes ont offert un rendement optimal sur et sous l’eau. Les plongeurs canadiens et leurs partenaires internationaux ont travaillé main dans la main dans des équipes pleinement intégrées, et ont accompli leurs tâches assignées grâce au partage des meilleures pratiques de la doctrine de chaque pays.

Date de modification :