Soixante secondes avec la capitaine de frégate Nancy Setchell, commandante du NCSM Charlottetown

Étiquettes : | | | | |

Transcription

Tu as le mal de mer ?

Oui. Tous les jours, je prends du Gravol deux fois par jour.

Bonjour, je suis la capitaine de frégate Nancy Setchell, commandante du NCSM Charlottetown. J’ai une minute pour répondre à ces questions.

  1. Pourquoi avez-vous joint la MRC ?

Je voulais être capitaine d’un navire. Je voulais naviguer des bateaux.

  1. Quels sont tes passe-temps ?

Naviguer des bateaux, skier et faire ce que mes enfants veulent faire.

  1. Si tu pouvais voyager n’importe où au monde, où irais-tu ?

Reykjavik, en Islande.

  1. Quel est le plus grand défi d’être commandante ?

Avoir le mal de mer, être loin de la famille, être loin de la maison, mais tout cela en vaut la peine.

  1. Parlez-nous d’un fait intéressant et amusant à propos de vous.

J’ai joué du trombone pendant neuf ans, mais rien de cela n’allait très bien.

  1. Qu’est-ce que tu n’as jamais fait mais que tu voulais faire ?

Je veux voir P!nk en concert à New York.

  1. Côte Est ou côte Ouest ?

J’ai fait la plus grande partie de ma formation initiale sur la côte Ouest et maintenant, je suis de la côte Est.

  1. Trois mots qui vous décrivent le mieux.

Je suis drôle, je suis vraiment passionnée et drôle.

  1. Quelle a été votre expérience la plus enrichissante dans les Forces armées canadiennes ?

Réaliser des opérations de ravitaillement en mer, voir tout le personnel du navire travailler et le travail d’équipe que nous avons réussi cette semaine.

Date de modification :