Travailler au sein du Service d’administration et d’instruction des organisations de cadets (SAIOC), une composante unique de la Force de réserve

L’Adjuc Godbout discute de l’instruction des cadets avec le personnel au Centre d’instruction des cadets Connaught, à Ottawa
L’adjudant-chef Gilles Godbout discute de l’instruction des cadets avec le personnel au Centre d’instruction des cadets Connaught, à Ottawa, en Ontario, en juillet 2018. Photo : Cadet-adjudant Susan Charchuk

Étiquettes : |

Par la capitaine Amber Lawson, Gp S Nat CRJC

Certaines décisions sont faciles à prendre, comme en 2016, lorsque l’Adjudant-chef Gilles Godbout a décidé d’effectuer un transfert de catégorie de service de la Force régulière à la Force de réserve sous le Service d’administration et d’instruction des organisations de cadets (SAIOC).

SAIOC est une composante unique de la Force de réserve responsable des programmes des Cadets et des Rangers juniors canadiens. Ayant lui-même commencé comme cadet au milieu des années 1970, l’Adjuc Godbout a reconnu qu’il lui restait quelque chose à partager avec l’organisation qui l’a mené à 35 ans de carrière dans les Forces armées canadiennes.

Aujourd’hui, l’Adjuc Godbout occupe le poste d’adjudant-chef régional de l’Unité régionale de soutien aux cadets (Centre) à la BFC Borden, en Ontario. Il voyage régulièrement avec son commandant pour rencontrer plus de 17 000 cadets de la Marine, de l’Armée et de l’Air, ainsi qu’environ 2 300 officiers et militaires du rang du Cadre des instructeurs de cadets (CIC) de partout en Ontario.

« Utiliser ses 35 ans de connaissances et d’expérience en leadership pour aider à améliorer la vie des jeunes Canadiens et des officiers du CIC de partout au pays est la meilleure partie de mon travail », dit l’Adjuc Godbout.

En plus d’aider à former la prochaine génération de jeunes Canadiens, les membres du SAIOC peuvent servir jusqu’à leur 65e anniversaire, avec la possibilité de continuer à accumuler du temps ouvrant droit à pension dans le Régime de pension de la Force de réserve s’ils le souhaitent.

Pour faciliter les transferts de catégorie de service, le processus a récemment été rationalisé et simplifié avec la publication du CANFORGEN 010/19 (lien interne).

« Chaque fois que je rencontre des cadets au camp ou dans leur secteur d’entraînement local, je peux voir clairement l’incidence que nous avons sur leur vie. Je me sens dynamisé et j’ai un sentiment de satisfaction lors que je les entends parler des bienfaits que nous avons sur les leaders de demain », déclare l’Adjuc Godbout.

Galerie d'images

  • L’adjudant-chef Gilles Godbout
  • Le lieutenant-colonel G. Dore et l’Adjudant-chef G. Godbout visitent le Centre d’instruction des cadets du NCSM Ontario
  • L’Adjuc Godbout discute de l’instruction des cadets avec le personnel au Centre d’instruction des cadets Connaught, à Ottawa

Il y a un certain nombre de possibilités d’emploi à temps plein et à temps partiel pour les membres de tous les grades, métiers et professions au quartier général du SAIOC à Ottawa, dans l’une ou l’autre des cinq unités régionales de soutien des cadets ou dans plus de 1 100 corps, escadrons et centres d’activités des cadets qui couvrent le pays d’un océan à l’autre.

Consultez le CANFORGEN 010/19 (lien interne) ou envoyez un courriel à cadet-info@forces.gc.ca pour obtenir de plus amples renseignements.

Venez participer à la formation de nos futurs leaders au Canada. Nous voulons VOUS entendre!

Date de modification :