Débuts fulgurants pour la mission de la CTF 150 dirigée par le Canada

Le commodore Darren Garnier prend le commandement de la CTF 150 des mains du commodore Al-Shahrani de la Marine saoudite
Le commodore Darren Garnier prend le commandement de la CTF 150 des mains du commodore Al-Shahrani de la Marine saoudite, le 6 décembre 2018. Photo : Affaires publiques de la CMF

Étiquettes : | |

Par le lieutenant de vaisseau Linda Coleman, officier des affaires publiques, CTF 150

Le commodore Darren Garnier, de la Marine royale canadienne, a officiellement pris le commandement de la Force opérationnelle multinationale (CTF) 150 le 6 décembre 2018, au cours d’une cérémonie de passation de commandement tenue au Quartier général des Forces maritimes multinationales (CMF), à Manama, à Bahreïn.

C’était une journée qu’attendait avec impatience le personnel des Forces armée canadiennes (FAC)/ministère de la Défense nationale (MDN) et de la Marine royale australienne (RAN) affecté au contingent multinational auquel participent 38 pays, après plusieurs moins de préparatif et d’entraînement.

« Il n’y a pas de mots pour décrire combien j’ai hâte de commander la CTF 150 et d’avoir la chance de travailler un groupe d’hommes et de femmes talentueux et professionnels du Canada et de l’Australie », a affirmé le Cmdre Garnier durant la cérémonie de passation de commandement.

« La sécurité maritime en général et notre contribution à cette mission sont extrêmement importantes pour les FAC et la Force de défense de l’Australie. Nous perpétuons une tradition de professionnalisme et de travail acharné, afin de faire en sorte que les lignes de communication demeurent ouvertes au commerce dans cette partie du monde qui pose de nombreuses difficultés. Le commerce mondial légitime dont dépend l’économie du Canada et des autres pays du monde doit pouvoir continuer à l’abri des menaces terroristes et des activités illégales. C’est très intéressant de faire partie de la CTF 150 en ce moment. »

Il ne fait pas de doute que ce fut intéressant. Au cours des trois premiers jours du commandement du Cmdre Garnier, le Navire de Sa Majesté Dragon, un destroyer de type 45 faisant partie de la CTF 150, a effectué une saisie de drogue le 8 décembre. Le navire a trouvé et détruit plus de 500 kg de drogue, dont près de 200 kg d’héroïne et 9 kg de méthamphétamine en cristaux.

Moins d’une semaine plus tard, les 14 et 15 décembre, le NSM Dragon a procédé à deux autres arraisonnements, qui se sont traduits par la plus importante saisie de drogue de l’histoire de la CMF. La navire a trouvé et détruit plus de 10 000 kg de stupéfiants illégaux à bord de deux boutres – des voiliers traditionnels utilisés en Arabie.

Galerie d'images

  • L’équipage du NSM Dragon autour de la drogue saisie le 15 décembre 2018
  • Le commodore Darren Garnier, commandant de la CTF 150, et d’autres militaires soutenant cette force dirigée par le Canada
  • Le commodore Darren Garnier prend le commandement de la CTF 150 des mains du commodore Al-Shahrani de la Marine saoudite

Par la suite, les 21 et 23 décembre, le NSM Ballarat a saisi et détruit plus de 900 kg d’héroïne au cours de deux opérations d’arraisonnement distinctes, sous le commandement de la CTF 150.

« Ces trois premières semaines de mon commandement ont été extraordinaires. Le quartier général et les navires de la CTF 150 sous notre commandement contribuent de façon exceptionnelle à dissuader et à empêcher les terroristes de mener des activités en haute mer », a affirmé le capitaine de la Marine royale australienne Leif Maxfield, commandant adjoint et chef d’état‑major de la CTF 150. « C’est un travail d’équipe, et notre succès vient prouver la valeur des partenariats maritimes internationaux et des efforts de coalition de la CMF dans la région. »

Jusqu’à ce jour, les navires sous le commandement de la Force opérationnelle multinationale 150 dirigée par le Canada se sont emparés d’environ 12 000 kg de stupéfiants illégaux dans la mer d’Oman et l’océan Indien.

« Sans l’intervention de la CTF 150, c’est le crime organisé et les réseaux terroristes qui auraient empoché les profits provenant de la vente de drogue. Ce travail est extrêmement important », a ajouté le Cmdre Garnier.

Au cours du dernier mois, la CTF 150 a aussi commencé son programme d’engagement régional en rendant visite à la Marine royale de Bahreïn, à la garde côtière de la Police royale d’Oman et à la Marine royale d’Oman, y compris au nouveau Centre de sécurité maritime à la fine pointe de la technologie, qui témoigne d’une augmentation impressionnante des capacités dans la région. Ces visites avaient pour but de déterminer les personnes‑ressources importantes. Le renforcement des relations avec les marines de cette région améliore l’interopérabilité et permet à la CTF 150 d’établir un climat de confiance, d’échanger de l’information et de continuer de prendre part aux efforts dans la région et à la résolution des problèmes.

La CTF 150 est une force opérationnelle relevant de la CMF, qui est une coalition maritime formée de 33 pays partenaires faisant la promotion de la sécurité et de la stabilité dans les eaux internationales du Moyen‑Orient. En misant sur des opérations de sécurité maritime, des engagements régionaux et le renforcement des capacités, la CTF 150 s’efforce de dissuader et d’empêcher les organisations terroristes de naviguer en haute mer pour faire le trafic d’armes, de cargaisons illicites et de stupéfiants, tout en protégeant les mouvements des navires marchands sur des voies maritimes parmi les plus achalandées au monde.

La Force opérationnelle multinationale 150, à laquelle participent le Canada et l’Australie, a rejoint plus de 100 membres de la coalition qui soutiennent actuellement la CMF à Bahreïn. Pour le Canada, ce déploiement s’inscrit dans le cadre de l’opération ARTEMIS, la contribution continue des FAC envers la lutte contre le terrorisme et les opérations de sécurité maritime au Moyen‑Orient et dans les eaux de l’Afrique orientale.

Date de modification :