Des conseils d’expert : Des pilules aux mêmes effets que l’exercice physique existent-elles vraiment?

Strengthening the Forces

Étiquettes : |

Par le Dr Darrell Menard, O.M.M., M.D., diplômé en médecine sportive

Q : Je n’ai jamais été enthousiasmé par l’exercice, mais j’ai tout de même fait de l’activité physique tout au long de ma vie adulte. J’ai entendu à la radio quelqu’un parler de recherches ayant pour objet des médicaments qui offrent aux gens les bienfaits de l’exercice sans que ces derniers aient à lever le petit doigt. Est-ce possible, et si oui, l’utilisation de ces produits est-elle sécuritaire? – Personne intriguée

R : Chère personne intriguée, je vous félicite de continuer de faire de l’activité physique. Des scientifiques s’acharnent à comprendre pourquoi on tire parti de l’exercice sur le plan moléculaire. Ils ont découvert que l’exercice provoque la production de substances qui aident le corps à augmenter la masse musculaire, à accroître la circulation sanguine et à améliorer la biochimie des muscles. Par ailleurs, ils ont découvert qu’il est possible de synthétiser ces substances, de sorte que les gens puissent tirer profit des mêmes bienfaits sans transpirer.

À l’heure actuelle, on trouve sur le marché au moins dix prétendues pilules aux mêmes effets que l’exercice physique, et elles reposent sur divers mécanismes. Bien qu’aucun de ces produits ne soit approuvé pour usage humain, ceux-ci sont vendus en ligne aux personnes qui souhaitent en tirer profit. Il importe de noter que ces pilules visent à imiter un ou plusieurs effets de l’exercice, même si aucune d’entre elles ne peut égaler les nombreux bienfaits associés à l’activité physique.

Certes, les pilules aux mêmes effets que l’exercice physique s’apparentent à un rêve devenu réalité, mais il s’en faut! Entre autres, voici des préoccupations liées à l’utilisation de ces produits :

  1. Ces substances n’ont pas fait l’objet d’essais exhaustifs garantissant qu’elles sont sans danger pour la consommation humaine, et au moins l’une d’entre elles a causé un cancer chez des rats;
  2. Aucun conseil fiable en matière de dosage n’est offert aux personnes qui achètent ces produits en ligne;
  3. L’activité physique s’est avérée efficace dans la prévention et le traitement de nombreux problèmes médicaux chroniques, notamment le diabète, la dépression et l’arthrose. Aucune pilule ne fournit tous ces bienfaits;
  4. Ces pilules ciblent la fonction musculaire et le rendement cardiovasculaire. Elles n’offrent aucun autre des bienfaits importants de l’exercice, par exemple ceux associés à la santé mentale et à la résistance des os;
  5. L’utilisation de ces substances encourage les gens à être moins actifs, ce qui peut accroître la prévalence de maladies chroniques contre lesquelles ces pilules ne protègent pas;
  6. L’interaction sociale et le plaisir… je doute que l’on puisse réussir à concevoir une pilule qui procurera autant de plaisir qu’une partie de disque d’équipe.

Au bout du compte, des pilules aux mêmes effets que l’exercice offriront peut-être à l’avenir des bienfaits aux personnes qui ne sont pas en mesure de faire de l’exercice en raison d’une maladie ou d’un handicap. Cependant, l’utilisation de ces pilules constituerait un immense pas en arrière pour les personnes en bonne santé physique. La réalité, c’est que si vous voulez profiter en toute sécurité de l’ensemble des bienfaits qu’offre l’exercice, vous devez continuer de faire de l’activité physique.

Bien que les médicaments ne soient pas synonymes d’exercice, l’exercice, c’est toujours la santé!

Le Dr Menard est conseiller spécialiste auprès du médecin général en ce qui a trait à la médecine sportive et il travaille étroitement avec des athlètes de multiples disciplines. Au sein de l’équipe du programme Énergiser les Forces, il œuvre à la prévention des blessures et à la promotion d’un mode de vie actif.

Énergiser les Forces, programme de promotion de modes de vie sains des FAC et du MDN, fournit des conseils d’experts, le savoir-faire et des outils pour améliorer la santé et le bien-être du personnel des FAC.

Date de modification :