Une Ranger canadienne reçoit l’Ordre du mérite militaire

Chief Warrant Officer Robert Patterson, left, congratulates Sergeant Linda Kamenawatamin
L’adjudant chef Robert Patterson (à gauche) offre ses félicitations à la sergent Linda Kamenawatamin pour sa nomination à l’Ordre du mérite militaire. Photo : Sergent Peter Moon, Rangers canadiens

Étiquettes : | | |

Par le sergent Peter Moon, 3e Groupe de patrouille des Rangers canadiens

Une Ranger canadienne d’une collectivité oji‑crie éloignée du Grand Nord de l’Ontario a reçu l’une des plus grandes distinctions du Canada.

La sergent Linda Kamenawatamin, commandant de la patrouille de Rangers canadiens de Bearskin Lake, au nord de Thunder Bay, se trouvait en classe au Centre d’instruction de la 4e Division du Canada de Meaford, près d’Owen Sound, quand on l’a avisée qu’une personne souhait lui parler au téléphone. « Je me suis demandé de quoi il pouvait bien s’agir, raconte‑t‑elle. Qui savait que j’étais ici? »

Cette personne était le brigadier‑général Jocelyn Paul, commandant de l’Armée canadienne en Ontario, la 4e Division du Canada. « C’était la première fois que je m’adressais à un général, confie la Sgt Kamenawatamin. Il m’a annoncé que je recevais l’Ordre du mérite militaire pour le travail remarquable que j’ai accompli dans ma collectivité. J’étais vraiment nerveuse pendant notre conversation, et tout ce dont je me souvenais par la suite, c’était que j’allais recevoir une médaille et qu’on m’enverrait à Ottawa par avion pour que la gouverneure générale puisse me la remettre. »

La Sgt Kamenawatamin est la première femme Ranger en Ontario à recevoir l’Ordre du mérite militaire, une distinction honorifique créée en 1972 afin de souligner le service et le dévouement remarquables des membres des Forces armées canadiennes. Il s’agit de l’équivalent militaire de l’Ordre du Canada. La Sgt Kamenawatamin est déjà récipiendaire d’une Médaille du service spécial et d’une Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour son service militaire.

Galerie d'images

  • Chief Warrant Officer Robert Patterson, left, congratulates Sergeant Linda Kamenawatamin
  • Rangers applaud Sergeant Linda Kamenawatamin

« L’Ordre du mérite militaire est l’une des plus hautes distinctions qu’un militaire peut recevoir », précise le lieutenant‑colonel Matthew Richardson, commandant des Rangers canadiens en Ontario. « Linda est une chef de file à part entière. C’est elle qui a assuré la survie de la patrouille de Bearskin quand les temps étaient difficiles. Elle a fait la même chose pour les Rangers juniors canadiens. Elle est celle vers qui tout le monde se tourne en cas de besoin, et elle incarne le bon travail réalisé par les Rangers dans le nord de l’Ontario », ajoute‑il.

C’est l’adjudant Daniel Stortz, un instructeur de l’Armée canadienne, qui a initialement proposé la candidature de la sergent Kamenawatamin et ainsi lancé le processus ayant mené à sa nomination à l’Ordre. « Je connais peu de Rangers aussi dévoués qu’elle, dit‑il. Elle est dévouée envers les Rangers, envers sa famille et envers sa collectivité. Son dévouement est sans borne. »

La sergent Kamenawatamin est Ranger depuis dix ans. En plus de ces fonctions, elle occupe un poste à temps plein dans une entreprise livrant l’hydroélectricité à sa collectivité isolée de 500 personnes. Mère de cinq enfants âgés de 10 à 24 ans, elle ajoute s’être aussi occupée d’élever ses neveux, ses nièces et les enfants de ceux‑ci.

Date de modification :