Nouvelles de l’ED : Mise sur pied de nouvelles patrouilles de Rangers à Terre-Neuve-et-Labrador, et l’Armée canadienne aide exhausser les souhaits d’un garçon de l’Ontario

dtnewsbanner

Étiquettes : | | |

Transcription

(P) Au cours de la présente émission, nous soulignons un moment historique pour les Rangers canadiens et nous voyons se réaliser le souhait d’un jeune passionné de l’Armée canadienne.

La 5e Division du Canada a récemment mis sur pied deux nouvelles patrouilles de rangers dans la région de Deer Lake, à Terre‑Neuve‑et‑Labrador.

Le sergent-major du 5e Groupe de patrouille des Rangers canadiens, l’adjudant-chef Ray Murrin, nous a parlé davantage de ce moment historique.

(RM) C’est un moment très historique pour les Rangers canadiens, parce qu’il s’agit de la mise sur pied de deux nouvelles patrouilles. En général, cela ne se produit pas très souvent.

Lorsqu’il est question de la mise sur pied de patrouilles, nous devons tenir compte de quelques points. Tout d’abord, outre l’autorisation d’effectuer la mise sur pied, nous examinons l’aspect géographique. Nous devons veiller à ce qu’il y ait un nombre suffisant de membres dans un lieu géographique pour constituer le poste de patrouille.

Si l’on revient à la composition, il y a 32 membres des Rangers canadiens, mais nous avons aussi un sergent de patrouille, un commandant adjoint de patrouille, trois commandants de section et trois commandants adjoints de section.

Les Rangers canadiens suivent le Cours sur l’endoctrinement élémentaire militaire des Rangers canadiens. De plus, pour les commandants de patrouille, surtout lorsqu’il est question de leadership, nous avons le Cours de leadership des patrouilles des Rangers canadiens, lequel est présenté une fois par an aux personnes qui aident en assumant un rôle de leadership. En outre, nous avons des instructeurs des Rangers canadiens, à savoir nos membres de la Force régulière et de la Réserve, qui sont également là pour aider ou encadrer le personnel de quelque façon que ce soit.

À tous les niveaux de leadership, du niveau du GPRC à celui de la division, en passant par l’Armée canadienne, on met beaucoup l’accent sur les Rangers canadiens, puisqu’ils accomplissent également un travail essentiel à la souveraineté du Canada.

(P) On a exaucé les vœux d’un passionné de l’Armée canadienne originaire de London, en Ontario, lors d’une visite extraordinaire dans la capitale nationale.

Aiden Anderson, 15 ans, souffre d’une maladie du cœur grave. Le garçon a été nommé lieutenant-colonel honoraire pour un jour et il a reçu une mention élogieuse du commandant de l’Armée canadienne.

L’Armée a reçu Aiden comme s’il avait été une personnalité de marque et elle lui a demandé d’être l’invité d’honneur durant le dîner des Fêtes annuel.

Bravo Zulu, Aiden. Nous espérons que tu as aimé ton expérience et que tu as pu vivre l’un de tes rêves.

(P) C’est tout pour aujourd’hui. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Soyez des nôtres lors de la prochaine édition…des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Date de modification :