Un véritable retour au bercail au monument commémoratif de Victoria

The Homecoming Statue in Victoria, BC
En 2010, le Centre de ressources pour les familles des militaires d’Esquimalt a entrepris de vendre les briques situées aux côtés de la statue « The Homecoming » à Victoria, en Colombie Britannique, pour recueillir des fonds. Les donneurs peuvent acheter des briques et y faire inscrire le nom de leurs êtres chers. Ces briques sont ensuite installées sur l’allée piétonne près de la statue. Photo : The Lookout

Étiquettes : | |

Par Peter Mallett, The Lookout

C’est avec une profonde satisfaction que Sheila Moilliet, 88 ans, a contemplé la brique rouge portant le nom de feux son mari et son fils installée près de la statue « The Homecoming » : elle les avait enfin ramenés au bercail.

« Mon époux David, qui décrivait toujours l’île de Vancouver comme étant le “pays de dieu”, a toujours souhaité y retourner, et Michael est né à Victoria, a expliqué Mme Moilliet. Quand j’ai entendu parler de l’initiative des briques, je me suis exclamée “Ça y est!”. Je pouvais enfin boucler la boucle et les ramener au bercail, eux et leur souvenir. »

Son mari, le capitaine de corvette (à la retraite) David Moilliet, s’est éteint en 2017, et leur fils, le matelot de 1re classe (à la retraite) Michael Moilliet, est décédé il y a presque dix ans. Leurs noms font désormais partie de façon permanente du monument commémoratif érigé au centre‑ville en l’honneur des militaires.

Le 9 novembre dernier, la matriarche de famille est partie d’Ottawa pour se rendre à Victoria, en Colombie‑Britannique, avec ses trois enfants afin de visiter la brique portant le nom de ses êtres chers nouvellement installée.

« Il s’agit d’un très grand moment pour ma famille et moi; le fait de dédier cette brique est une expérience tellement touchante, a confié Mme Moilliet. Voir leurs noms parmi les briques est très émouvant pour nous. »

La statue « The Homecoming » a été créée par l’artiste Nathan Scott et fait partie d’une installation commémorative extérieure rendant hommage au 100e anniversaire de la Marine royale canadienne (MRC). La statue de M. Scott représente un homme agenouillé alors que sa fillette lui saute dans les bras; elle capture le moment où un marin retrouve sa famille après un long déploiement en mer.

Mme Moilliet a déclaré que l’occasion prenait un peu la forme d’un retour aux sources pour le clan Moilliet. Elle a fait le voyage en compagnie de ses filles Alizon Thuot et Wendy Lamble ainsi que de son fils Deric Moilliet.

Le lendemain, la famille s’est rendue à Parksville pour répandre les cendres de David Moilliet sur une plage située au bord de la mer où il a déjà joué, enfant. Ils sont ensuite retournés à Victoria pour participer aux cérémonies du jour du Souvenir avant de retourner chez eux, en Ontario.

Le Capc David Moilliet a fait carrière pendant 16 ans dans la MRC, soit du début des années 1950 jusqu’au milieu des années 1960. Pendant cette période, il a été affecté à Cornwallis, à Halifax, à Ottawa et à Victoria. Alors que l’unification des Forces armées canadiennes prenait forme, il est allé poursuivre sa carrière au gouvernement fédéral.

Le Mat 1 Michael Moilliet, tout comme son père, a aussi fait carrière dans la MRC, avec la Réserve navale à bord du NCSM Carleton.

Pour en savoir plus sur la procédure à suivre pour faire l’achat d’une brique près de la statue « The Homecoming », veuillez visiter le site Web du CRFM Esquimalt (en anglais seulement).

Date de modification :