Leadership, respect et honneur : préparer les marins pour l’avenir

Royal Canadian Navy

Étiquettes : | | |

Par l’Ens 1 M. X. Déry, AP des FMAR(P)

Le leadership, le respect et l’honneur (LRH) constituent des principes clés de la Marine royale canadienne (MRC); non seulement ces principes font‑ils partie de la culture organisationnelle, ils sont aussi inculqués aux marins tout au long de leur carrière par l’entremise de l’instruction.

Dans le cadre de l’opération HONOUR, ces principes ont été redynamisés grâce à une actualisation du système divisionnaire et du contenu de l’instruction relative au leadership, à l’administration et à l’intervention de témoins.

Le programme de perfectionnement professionnel Leadership, respect et honneur de la MRC permet ainsi d’acquérir une compréhension de base des exigences en matière de conduite pour tout le personnel de la MRC, et il fournit des conseils ainsi que les procédures à suivre pour signaler les incidents de comportement inapproprié.

Les sous‑officiers subalternes et les officiers de la Marine continueront d’être introduits aux valeurs et à l’éthique militaires à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes. Au fil de leur instruction sur l’une ou l’autre des côtes canadiennes, ils suivront aussi le premier d’une suite de niveaux d’instruction sur le LRH approuvée récemment aux fins de mise en œuvre aux deux écoles navales.

Ce virage fondamental sur le plan de l’instruction permettra aux marins de se familiariser avec les techniques d’intervention de témoins et aux dirigeants d’acquérir les connaissances requises pour gérer les réalités complexes rattachées aux comportements sexuels inappropriés au sein du système divisionnaire.

De plus, on prévoit des discussions dirigées en petits groupes portant sur ces concepts et intégrées à l’instruction suivie par chaque marin pour obtenir ses qualifications d’emploi et de grade.

À mesure que le personnel avance en grade, l’objectif du programme passe de la simple compréhension et des mesures individuelles à la détermination des mesures et des attentes que doivent adopter les superviseurs à chaque niveau pour régler les incidents et empêcher qu’ils ne se reproduisent.

« Certains sujets seront abordés d’un niveau à l’autre, mais les discussions tenues sur ces sujets évolueront en complexité sans qu’on ne répète l’instruction, » explique le Capc Angus Fedoruk, gestionnaire du leadership à la division du commandement et du leadership du Centre de développement de l’instruction de la Marine (Pacifique).

Le personnel d’instruction principal des écoles navales, composé de lieutenants de vaisseau et d’officiers mariniers, a récemment suivi l’instruction des niveaux supérieurs afin d’être en mesure d’enseigner le nouveau contenu aux stagiaires. « L’instructeur connaît la classe, il est celui qui y est le plus intégré, » indique le Capc Fedoruk. Même si les sujets portants sur le leadership, le respect ou l’opération HONOUR peuvent être enseignés par un conférencier invité, il précise néanmoins que le but est d’intégrer naturellement la discussion de ces sujets à l’instruction.

Au cours des prochains mois, chacun des sept niveaux prévus (de matelot de 3e classe/aspirant de marine à premier maître de 1re classe/capitaine de frégate) sera préparé et mis en œuvre à l’échelle de la MRC. On pourra ainsi non seulement fournir une orientation précise en matière d’administration et de leadership sur l’opération HONOUR, mais aussi renforcer le leadership en général et la compréhension du Code de conduite de la MRC, du système divisionnaire et du rôle de chacun au sein de la chaîne de commandement.

Date de modification :