Formation d’un nouveau groupe professionnel militaire : techniciens de marine à la MRC

OS Vandersleyen, OS Charest, Commander Sauvé
Les matelots de 3e classe (Mat 3) Vandersleyen et Charest sont en compagnie du capitaine de frégate Sauvé, commandant du Centre de développement de l’instruction de la Marine (Pacifique). Ils examinent une vanne à membrane défectueuse. Le Mat 3 Vandersleyen et le Mat 3 Charest viennent tout juste d’entamer leur formation de technicien de marine à l’École navale (Pacifique). Photo : Selena Benard

Étiquettes : | |

Le programme de formation des techniciens de marine (TECH MAR) préparera les marins à exploiter et à entretenir les systèmes mécaniques et électriques de plus en plus complexes de la flotte actuelle et future de navires de guerre et de sous-marins de la Marine royale canadienne (MRC). Si le programme de formation des TECH MAR vous intéresse ou si vous voulez en savoir plus sur le programme, veuillez visiter notre site Web en matière de recrutement.

Par le capitaine de corvette Adrian Deutekom

En 2017, la MRC a mis sur pied le nouveau groupe professionnel militaire des techniciens de marine. Celui-ci remplace les anciens groupes professionnels militaires des ingénieurs navals, des techniciens de coque et des électrotechniciens. Le groupe professionnel militaire des techniciens de marine avait pour mandant de former des marins compétents qui seraient en mesure de s’adapter au milieu technologique en évolution constante. Étant donné l’adoption de nouvelles technologies, notamment les navires à propulsion électrique, la technologie de production d’énergie changeante et même les coques en matériau composite, les divisions qui séparaient autrefois les groupes professionnels militaires disparaissent à un rythme croissant.

Les techniciens de marine exerceront les fonctions de techniciens généralistes exploitant une gamme de machinerie et ayant un large éventail de compétences et de capacités. Ainsi, tous les membres du service du génie des systèmes de marine d’un navire pourront assurer tous les aspects de l’exploitation de l’équipement du navire. Peu importe la classe du navire auquel un technicien de marine est affecté, ce dernier aura les connaissances dont il a besoin pour faire fonctionner l’équipement à bord, qu’il s’agisse d’un système électrique ou mécanique, ou réaliser des travaux de réparation relatif à la structure du navire.

La nouvelle organisation du Groupe du personnel et de l’instruction de la Marine a mis sur pied le Centre de développement de l’instruction de la Marine (Pacifique) (CDIN[P]) et le Centre de développement de l’instruction de la Marine (Atlantique) (CDIN[A]). Le CDIN(P) est le responsable du contrôle du programme d’étude et, de ce fait, est chargé de surveiller et de planifier l’élaboration de tous les aspects de l’instruction et de l’éducation des TECH MAR. Au fur et à mesure que les nouvelles technologies mûrissent et sont offertes et déployées dans les plateformes de la MRC, le programme de formation sera mis à jour en conséquence, afin de tenir notre personnel flexible et prêt à prendre part à un déploiement relatif à n’importe laquelle de nos plateformes.

Galerie d'images

  • LS Sabrina Wyns operating the Integrated Platform Management System (IPMS) terminal
  • AB Adam Chruscinski
  • LS Joseph Tong
Date de modification :