Ex LEADERSHIP CONQUÉRANT : Un exercice militaire sans pareil

Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
Des élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) participent à une formation sur le terrain afin de les exposer à l’environnement militaire dans lequel ils serviront, tout en leur offrant des possibilités de développement du leadership, à Farnham, Québec, le 29 septembre 2018. Photo: Caporal-chef Pat Blanchard, Imagerie 2 Div CA, Garnison St-Jean/Montréal

Étiquettes : | |

Les 200 élèves-officiers du Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) ont livré un combat acharné, souvent au pas de course, et ont pris part à des exercices de tir dans une chaleur accablante au sein de quatre environnements de formation pendant trois jours en cette fin de mois de Septembre et début d’octobre, foulant le sol d’un champ de tir, sur le parcours de la course à obstacles, et en simulant des poursuites et autres scénarios de mission aux champs de tir et secteurs d’entraînement Farnham, au Québec.

L’objectif de l’exercice LEADERSHIP CONQUÉRANT 18 était centré sur la consolidation de la condition physique, des compétences militaires, et des qualités de leadership des futurs officiers des Forces armées canadiennes (FAC).

La fin de semaine a débuté par une journée d’automne québécoise parfaite : les feuillus de la Montérégie arboraient leur plus belles couleurs―et en particulier ce rouge vif qui fait la renommé de la région―; l’air était sec et revigorant. Remplis de bonnes raisons pour saisir les opportunité qu’allait offrir cet entraînement biennal avec le sourire, tout les participants ont donné le meilleur d’eux-mêmes, pour terminer en beauté, couverts de poussière, de boue, d’herbe et de sueur.

Galerie d'images

  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT
  • Officer cadets from Royal Military College Saint-Jean during Exercise LEADERSHIP CONQUÉRANT

« L’exercice offre aux élèves-officiers―aux débutants aussi bien qu’à ceux qui ont cumulé une certaine expérience―des défis de niveaux différents dans un environnement propice à l’acquisition de nouvelles compétences en leadership et au perfectionnement de celles déjà acquises », a déclaré le Slt Alexandra Hejduk, originaire de Vancouver en Colombie-Britannique.

L’exercice met l’accent sur la coopération et le travail d’ équipe. Comme l’a souligné le Colonel Gervais Carpentier, commandant du CMR Saint-Jean, « les élèves-officiers apprennent à travailler en équipe pour consolider les liens tissés au collège et aussi pour être mieux préparés à relever les défis qui les attendent. »

La course à obstacles et les scénarios de mission sont les composantes de l’exercice qui sollicitent le plus le travail d’équipe, car les participants doivent se faire confiance pour surmonter les diverses épreuves exigeantes sur les plans physique et mental de ces deux composantes.

Des cas plus subtils de leadership partagé ont également pu être observés sur le champ de tir. Par exemple, un élève-officier de rang supérieur a rappelé à son voisin les étapes de la vérification de sécurité lors de l’exercice d’armes.

Une élève-officière étrangère a fait preuve d’initiative en collectant les rondelles de sécurité de tous ses collègues utilisées lors d’un exercice afin de gagner quelques minutes de plus pour manger sur l’heure du diner. Un élève-officier étranger plus expérimenté s’est placé en position couchée à côté d’un Canadien sur plusieurs relais de tir pour aider ce junior à améliorer sa visée et ses compétences de tir.

Comme le Colonel Carpentier l’a fait remarquer, les élèves-officiers étrangers arrivent souvent avec plusieurs années d’expérience de service actif dans leur propre pays et leurs compétences sont mises à contribution dans le mentorat de leurs homologues canadiens : « ils pourraient être appelé à travailler ensemble lors d’une opération outremer un jour », dit-il.

Dans un esprit de travail d’équipe et de partage sur le plan des identités nationales ainsi que du développement des compétences, chaque participant a présenté en clase ses observations sur l’expérience de terrain afin de tirer les leçons qui s’imposent de ces épreuves d’art militaire, telles que les exercices de combat ou les approches furtives en camouflage dans les champs denses et embroussaillés, ou comment diriger une section, ou encore comment communiquer efficacement au sein d’une équipe.

« Les élèves-officiers d’aujourd’hui sont les leaders des FAC de demain. C’est grâce à des exercices comme celui-ci que leurs qualités liées au courage, à l’intégrité, à l’honneur et à la loyauté sont démontrées et renforcées », a conclu le Slt Hejduk .

Date de modification :