2018 CCMTDN – La famille FAC: Rencontrez la famille Labonte et découvrez l’impact de donner

Étiquettes : |

Côte-à-côte

Nous ne savons jamais quand nous serons confrontés à un défi majeur dans la vie, et nous aurons besoin de demander de l’aide. Que ce soit du temps ou de l’argent, l’équipe de la Défense à une forte culture de générosité. Chacun de nous a ses propres raisons de donner et redonne à sa manière. Il est important de reconnaître que tout compte, peu importe la façon dont nous donnons, quand nous donnons, et à qui ou à quoi nous donnons. Tout au long de la campagne de cette année, nous partagerons des histoires qui illustrent l’impact de nos dons.

Merci à la famille Labonte pour nous avoir permis d’entrer dans leur vie et pour partager leur histoire avec tout le monde.

NDWCC

Transcription

 

(JL) C’est un très beau garçon âgé de 10 ans. Il est sourd et aveugle, et il est atteint de paralysie cérébrale. Campbell a une présence magnétique. Sa personnalité attire les gens vers lui. Mais je pense que c’est son sourire précieux qui captive les autres. Pendant la 24e semaine de ma grossesse, j’éprouvais des difficultés. Campbell est venu au monde… un minuscule petit garçon. Cette période a été très longue et effrayante. Et, à de nombreuses reprises, nous nous sommes trouvés dans des situations où nous ne savions pas si notre fils allait s’en tirer. Campbell est considéré comme étant fragile sur le plan médical, ce qui constitue un tumultueux tour de montagnes russes.

(BL) Pour Campbell, son monde se limite à tout ce qui se trouve à sa portée. Parce que c’est vraiment ce qu’il peut sentir et ce qu’il peut entendre. Nous savons qu’il est heureux parce qu’il sourit. Autrement, pour connaître la source d’une douleur précise, nous devons examiner les spasmes, le mouvement. Nous essayons donc de déterminer où se trouve la douleur ou en quoi la douleur consiste. C’est une tâche à peu près impossible.

(JL) Chaque jour représente un défi. Nous tentons de trouver un équilibre entre nos vies personnelles, notre engagement aux Forces armées canadiennes, qui nous tient tellement à cœur, et le temps consacré à élever un enfant fragile sur le plan médical qui reçoit des soins palliatifs. Comme l’a dit Bert, les gens avec qui nous travaillons nous soutiennent. Ils font en sorte que nous allions de l’avant. Et nous les remercions, et nous leur serons toujours reconnaissants, tout particulièrement au MDN, en tant qu’employeur, qui a offert un appui exceptionnel à notre famille. Nous savons de quelle façon les organismes de bienfaisance visés par la campagne ont profité à notre fils et combien d’entre eux ont joué un rôle dans la vie de notre fils. Il y en a plus de dix. Nous avons l’occasion d’expliquer aux gens dans quelle mesure leur don à un organisme de bienfaisance, quel qu’il soit, aidera quelqu’un d’autre.

(CH) Je pense que donner à une œuvre de bienfaisance quelconque dans la cadre de la CCMTDN, je pense que c’est un geste qui tient à cœur au gouvernement et aux forces armées. Je pense que c’est important, car si vous avez la chance ou la capacité de donner, c’est bon de donner, que ce soit sous forme de temps, d’argent, de soutien ou de bénévolat. Tous ces dons peuvent améliorer les choses. Cependant, j’ai été très surprise et ravie d’apprendre que si l’organisme de bienfaisance, le Fonds de la police militaire pour les enfants aveugles, était l’un des organismes enregistrés, nous pouvons y transmettre notre don. Je pense que les gens s’interrogent à savoir où leur argent va. Je pense que des gens peuvent, pour une raison ou une autre, s’inquiéter que l’argent n’est pas transmis à une cause, qu’il n’est pas acheminé à l’organisme voulu, ou encore, qu’il ne sert pas à améliorer les choses. Ce serait bien d’associer un véritable visage et une photo, de voir tout le bien que ces dons font. Et je pense que les gens, lorsqu’ils auront cela et qu’ils verront cela, ils seront plus portés à continuer de donner. Bonjour, je suis Cherie. Enchantée de faire votre connaissance.

(JL) Merci d’être venue.

(CH) Merci de m’accueillir. Merci beaucoup.

(JL) Et voici notre fils, Campbell. Il aimerait dire bonjour. Dis-tu bonjour?

(CL) Bonjour, Cherie.

(JL) Nous sommes vraiment si reconnaissants au Fonds de la police militaire pour les enfants aveugles, il a tellement profité à Campbell. En fait, nous avons reçu, entre autres, une chaise d’activité de marque Rifton, qui l’aide à s’asseoir adéquatement. Il s’assoit dans la chaise d’activité pour manger, boire et jouer. Et la raison pour c’est important, sur le plan visuel, c’est que la chaise est munie d’une tablette. Ainsi, nous pouvons aider Campbell à voir en déposant des choses sur sa tablette et en les rapprochant. L’organisme a donc été en mesure de nous aider à obtenir cette chaise. Et c’était un si beau cadeau. Alors, c’est quelque chose qui améliore vraiment sa vie.

(CH) C’est merveilleux de mettre un visage à quelque chose.

(JL) Oui, c’est ça.

(CH) Je sais que c’est peut-être, vous savez, difficile, mais vous faites ce qu’il faut, vous savez. Cela va aider à faire avancer une bonne cause. Mais en réalité…

(BL) De le voir.

(CH) Eh bien, de le voir. Oui. L’amour et la force que je vois ici ne sont pas des choses auxquelles on peut attacher un prix, ou associer une émotion. Donc…

(JL) Cherie, vous êtes si gentille.

(CH) Non! Je vous remercie de m’accueillir. Et vous savez, je vous souhaite beaucoup de succès et… vous serez dans mon cœur et mes pensées.

(JL) Bon, cela nous aide. Merci.

(CH) Merci.

(JL) Cela signifie beaucoup pour nous. En toute sincérité.

Date de modification :