Les athlètes de la FAC excellent aux Championnats du monde d’athlétisme des maîtres

Five women race beside one another in five lanes.
Aux Championnats du monde d’athlétisme des maîtres tenus à Malaga, en Espagne, au début de septembre 2018, la caporal-chef (à la retraite) Natacha Dupuis (numéro 837, au centre) participe à la course de qualification du 100 m. PHOTO : Doug « Shaggy » Smith

Étiquettes : | | | | |

Par le major Serge Faucher

Les Forces armées canadiennes (FAC) ont envoyé trois de leurs membres actifs aux Championnats du monde d’athlétisme des maîtres tenus à Malaga, en Espagne, du 4 au 16 septembre 2018. Plus de 8 100 athlètes ont participé à ces jeux très compétitifs, dont 162 Canadiennes et Canadiens.

Parmi ces athlètes canadiens, le lieutenant-colonel Joe Boland, du Quartier général de la 3e Division du Canada à Edmonton, en Alberta, a participé dans la catégorie H35 (coureurs âgés de 35 à 39 ans). Joe a débuté au 800 m, affichant un temps rapide de 2 minutes 01,14 seconde dans la ronde de qualification, et est facilement passé aux demi-finales. À ces dernières, il est monté en puissance et s’est qualifié pour la finale avec un temps de 1 minute 57,92 secondes. Il a terminé neuvième avec un temps de 2 minutes 01,69 seconde.

Joe a aussi participé au 1 500 m où il s’est qualifié aux demi-finales avec un temps de 4 minutes 10,59 secondes pour passer aux finales. Il a terminé cinquième au classement général avec 4 minutes 06,79 secondes, une excellente performance compte tenu du fait qu’il est à la limite supérieure de son groupe d’âge. À 40 ans, il sera sûrement une force à ne pas sous-estimer, étant le plus jeune dans sa nouvelle catégorie! Joe a clôturé les jeux avec le relais 4 x 400 m H35, dernière épreuve des Championnats. Son équipe a terminé cinquième avec un temps de 3 minutes 44,57 secondes.

L’adjudant-chef Claude Faucher, mon frère, qui est actuellement adjudant-chef adjoint du juge-avocat adjoint à Borden, en Ontario, a couru la ronde de qualification H50 (coureurs âgés de 50 à 54 ans) du 800 m en 2 minutes 13,74 secondes. Son épreuve suivante était le 400 m, qu’il a couru en 59,94 secondes. Quelques jours plus tard, il a couru la demi-finale du 1 500 m en 4 minutes 47,64 secondes.

Dans l’ensemble, Claude s’en est très bien tiré malgré une blessure au tendon d’Achille avec douleur lancinante qui l’a empêché de s’entraîner correctement les quelques mois précédents. Il a beaucoup utilisé le rameur comme entraînement croisé pour se maintenir en forme tout au long de la saison.

En plus des trois membres actifs des FAC, le caporal-chef Natacha Dupuis (à la retraite) a participé à ses premiers CMA. Elle est coordonnatrice du soutien social par les pairs aux victimes de stress opérationnel (région de Gatineau) rattachée à l’Unité interarmées de soutien du personnel, et elle est connue pour sa participation aux Jeux Invictus.

Natacha a participé aux courses D35 100 m, 200 m et 400 m, où elle a obtenu un temps record personnel de 64,82 secondes. Le dernier jour, elle a couru les relais 4 x 100 m et 4 x 400 m. Son équipe de 4 x 100 m a remporté la médaille d’argent (sa toute première à ce niveau) et a établi un nouveau record canadien avec un temps de 50,41 secondes. Très impliquée dans les Jeux Invictus, Natacha a l’intention de participer aux prochains en tant que correspondante d’Anciens Combattants Canada.

Quant à moi, les choses n’allaient pas si bien au début. J’ai subi deux élongations des muscles ischiojambiers de grade 1 au cours des deux dernières semaines avant mon départ pour l’Espagne. Une fois en Europe, j’ai dû prendre la décision difficile de « biffer » le 100 m et le 200 m pour donner le temps à mes blessures de guérir avant mon épreuve principale, le 400 m, qui avait lieu neuf jours plus tard. J’ai eu la chance d’avoir accès à un excellent physiothérapeute au sein d’Équipe Canada.

Le 11 septembre 2018, je me suis croisé les doigts et j’ai couru un excellent 400 m dans la ronde de qualification avec un temps de 56,14 secondes pour terminer neuvième sur 88 coureurs). Ce classement m’a donné accès à la ronde suivante, puisqu’ils ont pris les 24 meilleurs coureurs. Malheureusement, quelque chose s’est froissé dans ma cheville pendant cette course et j’ai dû rester à l’écart encore quelques jours. Je suis donc retourné en physio avant les relais le dernier jour de la compétition.

À partir de ce moment, les choses se sont améliorées puisque nous avons gagné la médaille de bronze à un excellent relais 4 x 100 m H50 et établi un nouveau record canadien de 46,67 secondes. Trois heures plus tard, j’ai fait équipe avec d’autres athlètes canadiens pour le départ du 4 x 400m H50 que nous avons aussi terminé avec un record canadien de 3 minutes 44,79 secondes, assez pour un cinquième rang au classement général. Le record précédent datait de 1993.

C’est maintenant le temps de nous reposer pendant quelques jours, puis l’entraînement intensif reprendra en octobre pour les prochains Championnats du monde d’athlétisme des maîtres en salle à Torun, en Pologne, du 24 au 30 mars 2019.

Le major Serge Faucher est membre de l’Aviation royale du Canada à Ottawa, en Ontario.

L’Aviation royale canadienne

World Masters Athletics (en anglais)

CPHYSD

Galerie d'images

  • A group of runners rounds a corner of a track in a stadium.
  • Five women race beside one another in five lanes.
  • Five women race beside one another in five lanes.
  • Un homme court sur une piste.
  • Un coureur prend le relais d’un autre coureur.
  • Four men in similar running gear stand on a stadium track with their arms around each other’s shoulders
Date de modification :