Nouvelles de l’ED : l’exercice ARROWHEAD SHIELD, les efforts de conservation de la baleine noire de l’atlantique nord dans le Golfe du Saint-Laurent et la Journée de la dualité linguistique

Étiquettes : | |

Transcription

(C) Bienvenue à une nouvelle édition des Nouvelles de l’Équipe de la Défense, I’m Catherine Villeneuve.

(K) And I’m Trooper Kara Cyr. N’oubliez pas que l’on soulignera la dixième édition de la Journée de la dualité linguistique, le 13 septembre prochain.

(C) Comme nous le ferons au cours de l’émission d’aujourd’hui, essayez d’utiliser votre deuxième langue officielle tout au long de la journée, afin d’honorer le rôle que joue le bilinguisme au sein de l’Équipe de la Défense. Here are the headlines at Defence.

(K) L’exercice ARROWHEAD SHIELD a pris fin le mois dernier au Camp Grayling, au Michigan. Environ 500 membres du 31e Groupe-brigade du Canada y ont pris part.

L’exercice reproduit des opérations défensives dans des environnements conventionnels et urbains, de même que des entraînements pour les soldats en matière de préparation et de participation à diverses situations de combat. Par ailleurs, les soldats ont aussi planifié et exécuté des tâches de groupes-bataillons territoriaux tout en se servant d’équipement de communication et de navigation, ainsi que de divers systèmes d’armes, et en menant des opérations de patrouille.

Le gouvernement du Canada s’engage à veiller à ce que la Force de réserve des Forces armées canadiennes satisfasse aux diverses exigences relatives aux forces militaires modernes, et ce, en misant sur l’instruction et la certification, comme l’énonce la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement.

(C) L’Aviation royale canadienne a récemment appuyé les efforts de conservation de la baleine noire de l’Atlantique Nord que l’on déploie dans le golfe du Saint-Laurent.

Un avion de patrouille à long rayon d’action CP‑140 Aurora de la 14e Escadre Greenwood a prêté main-forte aux fins de l’installation de capteurs acoustiques sous-marins à distance, aussi connus sous le nom de bouées acoustiques, dans les parages d’un groupe de baleines noires. Des analystes de données sonar utiliseront les données acoustiques enregistrées à l’aide de ces capteurs pour reconstituer des trajectoires géospatiales à l’intention de chaque baleine du groupe.

L’essai, mené de concert avec Recherche et développement pour la défense Canada et divers autres partenaires, avait pour objet d’améliorer la capacité de détecter, de classer et de suivre cette espèce et son comportement.

(K) That’s it for us. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Soyez des nôtres lors de la prochaine édition…

(C)… des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Date de modification :