L’isolation est un défi pour un officier de la logistique dans le cadre du RIMPAC

Captain Matthew Hou, Warrant Officer Paula Hickey, Sergeant Steven Abbott
Le capitaine Matthew Hou accorde des priorités au soutien de la journée en compagnie de l’adjudant Paula Hickey et du sergeant Steven Abbott à l’élément nationale de soutien et de commandement de Honolulu, à Hawaii. Photo : Caporal Trevor Matheson, technicien en imagerie de RIMPAC

Par la Capt Dawn O’Connor, Officier des affaires publiques, Officier du bureau de l’information combinée de RIMPAC

Le capitaine Matthew Hou, un agent de logistique de Vancouver, en Colombie-Britannique, était responsable de la direction et de la coordination du soutien logistique pour des centaines de membres des Forces armées canadiennes (FAC) pendant les six semaines du plus grand exercice maritime au monde.

Lors de l’exercice RIMPAC (Rim of the Pacific) 2018, auquel ont participé plus de 25 000 militaires de 25 pays, le capt Hou s’est concentré sur les problèmes émergents et la planification sur place, ce qui a permis de reconstituer les fournitures essentielles.

Le capt Hou a trouvé une aide rapide lorsqu’il travaillait à Hawaii. « L’hospitalité à Hawaii a été une expérience formidable. Les personnes qui vivent ici connaissent les différences logistiques qui sont une des caractéristiques de la vie insulaire. Travailler avec les Américains mais aussi avec d’autres nations représentées dans le RIMPAC a été une expérience formidable et a contribué à élargir mon expertise. »

Ayant passé 12 ans dans l’armée, le capt Hou a connu les défis de travailler dans différents endroits géographiques, y compris dans l’Arctique. Au cours de l’exercice ARCTIC RAM, il a travaillé pendant trois mois à soutenir les opérations de souveraineté du Canada. Comme RIMPAC 2018, ARCTIC RAM a été l’occasion de tester à la fois les capacités de l’équipement et le support fonctionnel de l’équipe logistique.

« Le Nord est presque entièrement son propre environnement », a expliqué le Capt Hou. Il a eu la même impression d’isolement en travaillant à Hawaii. « Vous ne le réalisez pas tant que vous n’êtes pas ici, à Hawaii, que vous vous sentez isolé, que vous êtes séparé du continent. »

Le capt Hou a fréquenté le Collège militaire royal du Canada (CMR) et travaille actuellement au quartier général de la chaîne d’approvisionnement à Ottawa. « Lorsque j’étais élève du secondaire à l’école Sir Winston Churchill Secondary, à Vancouver, je me souviens d’un élève officier du CMR qui est venu nous parler de son expérience au CMR. Cela m’a encouragé à y poser ma candidature. »

Le capitaine Hou cite Wayne Gretzky: « Vous manquez 100 % des lancers que vous ne faites pas. Cela vous rappelle qu’il est important de relever ces défis et d’atteindre ces objectifs ambitieux. » Il estime que chaque nouvelle opportunité l’aide à acquérir de nouvelles compétences tout en augmentant son efficacité en tant que leader.

Travailler à la réduction de la complexité et à l’accélération de la vitesse de prestation du soutien est la composante du travail du capt Hou qui le motive dans ses nouvelles fonctions au sein du Directeur général – Systèmes de matériel et chaîne d’approvisionnement (DGSMCA.) « Nous mettons à jour les rôles et responsabilités des postes logistiques clés à travers le Canada pour nous assurer que nos politiques d’approvisionnement reflètent davantage les réalités de base. Nous travaillons à synchroniser les logiciels que nous utilisons – les codes de transaction, les droits d’accès, la convivialité pour les utilisateurs – pour fournir plus rapidement des fournitures aux soldats. Nous nous assurons que nous avons les responsabilités, les droits et les accès appropriés pour habiliter les logisticiens dans toute la chaîne d’approvisionnement. »

Date de modification :