Le capitaine Nathan Cosman donne la chasse aux sous-marins pendant l’exercice RIMPAC

A man wearing a military uniform stands in front of a large military aircraft.
Le capitaine Nathan Cosman, officier de systèmes de combat aérien, a planifié, coordonné et dirigé les missions d’un aéronef de patrouille à long rayon d’action CP 140 Aurora et de son équipage pendant l’exercice Rim of the Pacific 2018, qui s’est déroulé de juin à août à Hawaï. PHOTO : Caporal Trevor Matheson, GD08-2018-0440-106

Étiquettes : | | | |

Commandement des opérations interarmées du Canada

Le capitaine Nathan Cosman, de Kentville, en Nouvelle‑Écosse, est un officier de systèmes de combat aérien (OSCA) qui occupe le poste de coordonnateur tactique de CP-140 Aurora. Il a pris part aux tâches de lutte anti‑sous‑marine du CP‑140 Aurora, un élément essentiel de l’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) 2018, le plus grand exercice maritime au monde, qui s’est déroulé cette année du 27 juin au 2 août 2018.

À titre d’OSCA, le capitaine Cosman planifie, coordonne et dirige les missions d’aéronefs et d’équipages. Il gère le fonctionnement des capteurs de pointe et de l’équipement de guerre électronique, ainsi que des systèmes de communication, du lancement d’armes et de la navigation tactique de précision.

Pendant l’exercice RIMPAC, le capitaine Cosman et les autres membres de l’équipage ont travaillé au terrain d’aviation de la base Hawaï du United States Marine Corps, près de la baie Kaneohe. L’Aurora élargit les capacités de recherche des sous-marins, contribuant ainsi aux opérations multinationales de la Marine royale canadienne et des 25 pays partenaires en cherchant les cinq sous-marins qui participaient à l’exercice RIMPAC.

L’exercice RIMPAC représente une occasion idéale de travailler avec des partenaires étrangers qui, parfois, donne aussi lieu à des moments plus détendus.

« Après l’atterrissage, lorsque nous sommes arrivés où se déroulait RIMPAC, les membres d’une équipe japonaise effectuaient l’entretien d’un de leurs aéronefs, raconte le capitaine Cosman. Comme nous roulions près d’eux, un de leurs techniciens nous a salués avec enthousiasme en souriant. C’était super. Je ne pense pas qu’il m’ait vu, mais je veux qu’il sache que je le saluais aussi! »

Le capitaine Cosman a aussi participé à l’exercice Shark Hunt, un exercice anti‑sous‑marin international dirigé par les États‑Unis qui vise à améliorer l’interopérabilité et les compétences tactiques des unités participantes. « Les Norvégiens se sont révélés des hôtes incroyablement professionnels et amicaux. Si l’occasion se représentait, je n’hésiterais pas à travailler à nouveau avec eux. »

Le capitaine Cosman s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes à l’âge de 18 ans et a obtenu un baccalauréat en histoire du Collège militaire royal du Canada. Il fait actuellement partie du 407e Escadron de patrouille à longue portée, basé à la 19e Escadre Comox, en Colombie‑Britannique.

LIENS CONNEXES

Le métier d’officier des systèmes de combat aérien (Postulez dès aujourd’hui!)

L’exercice RIMPAC

Le CP-140 Aurora

Le 407e Escadron de patrouille à longue portée

Galerie d'images

  • A man wearing a military uniform stands in front of a large military aircraft.
Date de modification :