Un technicien des mouvements de l’ARC brave une blessure afin de porter le drapeau du 50e anniversaire du Service de logistique

A standing man holds a large flag with a lake and beach in the background.
Le caporal Kane Edmonstone, technicien des mouvements de l’ARC de Wainwright, en Alberta, fait une pause au lac Grande Cache pendant la Course de la mort annuelle en Alberta pour prendre une photo avec le drapeau du 50e anniversaire du Service de logistique qu’il transportait pendant la course. PHOTO : Offerte

Étiquettes : | | |

Par le lieutenant-colonel Douglas Martin

Un technicien des mouvements de l’Aviation royale canadienne basé à Wainwright, en Alberta, a subi une blessure pendant l’exigeante course bien nommée « Canadian Death Race » (Course de la mort canadienne), qui a eu lieu dans les Rocheuses en Alberta, le 4 août 2018. Mais le caporal Kane Edmonstone a refusé d’abandonner parce qu’il transportait des biens fort estimés du Service de logistique : le drapeau et le fanion du 50e anniversaire.

Le caporal Edmonstone, de la compagnie de soutien logistique de Wainwright, parcourait un tronçon particulièrement périlleux de 19 kilomètres de la course, quand il a traversé une flaque de boue traitresse.

« J’avais parcouru environ cinq kilomètres dans la course quand je suis tombé; en gros, le sol s’est dérobé sous mes pieds », raconte le caporal Edmonstone. « Je n’ai rien senti lorsque j’ai heurté le fil barbelé, probablement en raison de l’adrénaline. Environ 500 mètres plus loin, j’ai senti ce que je pensais être de l’eau qui coulait le long de mon bras. J’ai regardé et j’ai vu du sang. »

« Têtu, j’étais déterminé à remettre notre drapeau à la prochaine personne. »

En fait, le caporal Edmonstone, faisant preuve de courage et de détermination, a couru quatorze kilomètres supplémentaires, s’arrêtant une seule fois au lac Grande Cache pour prendre un égoportrait avec le drapeau.

À la fin de son parcours, le caporal Edmonstone a reçu les soins de secouristes affectés à la course, puis a été transporté au centre médical de Grande Cache, en Alberta, où l’on a dû lui faire cinq points de suture pour fermer les coupures sur son avant-bras juste en dessous de son coude.

« La vaillante manifestation de persévérance, de courage et de volonté personnelle du caporal Edmonstone afin de réussir tout en portant le drapeau et le fanion du 50e anniversaire est une source d’inspiration pour tous les logisticiens », dit l’adjudant-chef Paul Flowers, responsable national du relais du drapeau et militaire de l’ARC. « Son attitude sans concession témoigne d’une qualité essentielle de nos jours chez les militaires du rang. À mon avis, son grand dévouement au Service de logistique et surtout au relais du drapeau du 50e anniversaire constitue un exemple admirable pour ses pairs. »

Le relais du drapeau du 50e anniversaire du Service de logistique a commencé à Ottawa, le jour de la fête du Canada en 2017. Depuis, des logisticiens des Forces armées canadiennes dans onze pays ont vu le drapeau, qui a parcouru une distance équivalente à une fois et demie le tour de la Terre à l’équateur. Le drapeau continuera de voyager partout au Canada, et finira son périple par un défilé spécial sur la colline du Parlement en octobre.

La Canadian Death Race est une course à pied de 125 km dans les Rocheuses à Grande Cache, en Alberta. Le parcours comprend trois sommets, une traversée de rivière et un dénivelé de 5 182 mètres. L’épreuve a lieu annuellement pendant la longue fin de semaine d’août depuis 2000. (Wikipedia)

LIENS CONNEXES

Aviation royale canadienne

Un technicien en approvisionnement retraité influe grandement sur la célébration du 50e anniversaire du Service de la logistique

Galerie d'images

  • A man holds a large flag, with a lake and beach behind him.
  • A man lies on a hospital gurney with a bandage over the inside of his right elbow.

 

Date de modification :